Aliñao ou baby shower?



L'aliñao est une liqueur typique de la région est de Cuba, élaborée de manière artisanale pendant les mois de grossesse d'une femme. On ne le consomme qu'une fois né le bébé.

Une naissance est toujours accompagnée de beaucoup de bonheur. C'est l'aboutissement d'une longue attente, neuf mois de gestation qui préparent une nouvelle vie.

La plupart des familles organisent des fêtes que l'on connaît sous l'anglicisme baby shower. Chaque région du monde a sa tradition ; à Cuba, par exemple, on fabrique une boisson très particulière que l'on offre une fois le nouveau-né venu au monde.

On l'appelle aliñao, c'est un produit traditionnel très ancien que l'on élabore encore dans l'est de l'île, surtout dans les provinces de Las Tunas, Granma et Holguín. Sa fabrication, dont le secret est transmis de génération en génération, commence quand une femme tombe enceinte et décide qu'elle va mettre au monde un enfant. C'est à ce moment que la famille prépare, en plus de la layette, cette boisson spéciale.

Elle contient principalement des fruits, du sirop et de l'eau de vie de canne à sucre. On peut l'élaborer à base d'ananas, de groseille, de prune, de papaye et de mangue verte et d'autres fruits qui ont la propriété de se conserver pendant de longues périodes.

Dans un premier temps, ces fruits sont découpés en petits dés et sont cuits dans du sirop. On ajoute ensuite l'eau-de-vie. On verse le mélange dans un récipient en verre et on l'y laisse pendant plusieurs mois. C'est pendant cette étape et avec l'ajout de petits bouts de canne à sucre que la liqueur va acquérir progressivement son goût caractéristique.

Pendant la cuisson, on n'utilise pas d'écorce d'agrume et si l'on ajoute de la papaye, on cuit préalablement ce fruit pour le ramollir et faciliter l'absorption de l'alcool.

Une autre curiosité qui entoure cette tradition : si le bébé est une fille, on garde une bouteille qui sera débouchée pour fêter ses quinze ans.

Certaines personnes conservent une petite quantité des fruits de l'aliñao qui servira de base pour fabriquer la prochaine boisson. Aussi, pour certains enfants, il arrive qu'on boive un aliñao fabriqué à partir de la boisson élaborée à l'occasion de la naissance des parents.

Offrir un verre de liqueur aux membres de la famille et aux amis après la venue au monde d'un bébé constitue une expression de reconnaissance, de courtoisie et des bonnes manières des Cubains.

Traduction : F. Lamarque