Chico et Rita, la musique cubaine sur grand écran

2012-08-27 22:46:32
Benoit Liodenot
Chico et Rita, la musique cubaine sur grand écran

La Havane, 1948. La capitale cubaine est à son maximum. Les cabarets tournent à plein régime. Les rutilantes corvettes américaines roulent à toute allure à travers la ville colorée. Cuba resplendit dans les Amériques d’après-guerre.

L’amour en musique

C’est dans cette ambiance pré-révolutionnaire que nous invite le film d’animation Chico et Rita, une production britanno-espagnole. On y fait la connaissance de Chico, pianiste passionné amoureux des rythmes caribéens : Boléro, Rumba, Jazz... Il se produit de bar en bar avec une fougue toujours intacte. Non loin de là se trouve Rita. Jeune Cubaine, déesse des tropiques, Rita est une chanteuse de talent. En plus de danser à merveille, son timbre de voix hypnotise rapidement son auditoire.

Chico rencontre Rita et Rita tombe sous le charme de Chico. La musique opère et leur passion les projette sous les sunlights. Le couple forme un duo musical hors pair. Ils enchainent les succès, gagnent un concours local et se produisent à l’Hotel Nacional au plus grand plaisir des touristes occidentaux.

En plus de former un duo d’artistes rayonnant, l’amour s’invite entre les deux jeunes cubains. Chico charme Rita qui ne met pas longtemps avant de tomber dans ses bras. L’amour cubain se chante : du soir au matin, du lit aux terrasses de café, Chico n’a qu’à jouer quelques notes au piano pour que Rita se mette à chanter. Il lui dédit même une de ses plus belles compositions en nommant la pièce Rita.

Mais l’idylle se termine rapidement lorsque Rita se rend compte que Chico n’est pas l’amant rêvé. Déchirure personnelle et clash artistique, Rita saute sur l’occasion pour conquérir les États-Unis. Encouragée par un producteur peu scrupuleux, la jeune chanteuse débarque à New York. Elle se produit dans les cabarets de la Grosse Pomme sous le nom de scène : Rita La Belle. Les américains apprécient beaucoup la voix de cette perle des Îles. L’amour la rattrape par surprise. Entre sa carrière internationale et sa vie personnelle, Rita a du mal à choisir.

Une perle d’animation

Les deux réalisateurs espagnols de ce film d’animation, Fernando Trueba et Javier Mariscal, nous offre ici un bijou dans l’univers des dessins-animés. Chico et Rita est digne des plus belles créations des studios Pixar. Un signe de la qualité de l’œuvre, ce sont les studios Disney qui ont été choisis pour distribuer le film dans plus de 100 cinémas en Espagne.

D’une finesse extrême, Chico et Rita réussi le tour de force de reproduire l’atmosphère si particulière des rues de La Havane. L’image est sublimée par de superbes couleurs et des dessins très travaillés. La Capitale cubaine est reproduite très fidèlement. Les aficionados reconnaitront très facilement les édifices et différentes places de la ville : le quartier du Malecón, le célèbre cabaret Tropicana…

La musique est naturellement omniprésente dans ce film. La majorité des chansons est originale. Elles ont été crées pour l’occasion par le célèbre musicien Cubain Bebo Valdés. Trompettes, Saxophones, Percussions et Piano s’unissent en harmonie avec l’action des personnages. Loin des musiques enfantines des dessins-animés produits par les studios Disney, Chico et Rita offre aux spectateurs un répertoire de maître. Des Rumbas endiablées où Rita fait mouvoir ses vêtements et son corps au rythme des percussions au célèbre Bésame Mucho chanté avec une telle intensité que plus d’un spectateur aura la larme à l’œil, la bande musicale du film est en soit une prouesse.

Chico et Rita reçut de nombreuses distinctions dont le prestigieux Goya Award récompensant les meilleurs films espagnols. Les critiques furent élogieuses. Le Fotogramas, plus important magasine espagnol traitant du cinéma, vanta la qualité des personnages qui « [paraissent] plus humains et vivants que beaucoup de vrais acteurs ». Quant au journal britannique The Guardian, il définit le film comme « sexy, ensoleillé et d’une douceur naturel ».

Le film est à l’affiche des cinémas français à partir 6 juillet 2011.

Cuba Autrement

« Cuba Autrement » est ce qu’on appelle dans le jargon un « réceptif », un spécialiste de la destination représenté à Cuba, en France et au Canada. Installés à La Havane depuis 1996, nous bénéficions d’un contrat d’association avec différentes agence réceptives locales, ce qui nous a permis de développer une toute une gamme de produits qui nous sont propres. Nos nombreux voyages à thèmes permettent la découverte de Cuba… Autrement, d’un point de vue avant tout culturel. Cuba « Autrement » s’attache principalement à faire découvrir une société hors du commun, un pays qui nage à contre-courant d’une mondialisation annoncée, pour le meilleur et pour le pire.

Cuba et les cubains constituent une expérience extraordinaire, un cas unique qui peut se vanter de certains succès, sans oublier néanmoins ses erreurs, et qui relativise notre perception de la société actuelle. L'éducation, la discipline, la gentillesse, mais aussi le caractère nonchalant, la façon de vivre en priorité le moment présent, et le tout sous un climat tropical, façonnent l'ambiance qui retiendra l'attention du visiteur intéressé par la découverte culturelle.

Page web: http://www.cubaautrement.com/

Sur le même thème