Cubadisco, une fête de la musique

2017-06-05 18:43:11
Amada Cecilia
Cubadisco, une fête de la musique

Cubadisco, la fête du disque cubain a été dédiée ce mois de mai à la Nueva Trova, patrimoine musical de la nation.

Par Amada Cecilia

Comme chaque année, Cuba se rassemble autour d’un disque. Il s’agit toujours d’un enregistrement symbolique qui, comme un CD géant, compile toute la musique qui se fait dans l’archipel les douze mois de l’année et qui attire les mélomanes en les faisant rêver par la musique au rythme de la plus pure émotion.

La XXIe Foire internationale Cubadisco 2017 s’est déroulée dans le pays au mois de mai, et cette fois-ci, elle a été dédiée à la Nueva Trova, patrimoine incomparable d’une nation qui a changé au rythme de ses sonorités musicales.

Cet évènement a rendu hommage au fondateur de ce genre musical, Sindo Garay (dont toute l’œuvre est en train d’être recompilée actuellement), et aux cinq décennies de la première Rencontre internationale de la chanson protestataire.

De nombreux événements ont été au menu de cette fête incomparable : le programme de la Foire Cubadisco est toujours chargée en activités musicales (trois concerts par jour) et académiques, qui se tiennent simultanément dans plusieurs sièges de La Havane.

De leur côté, plusieurs théâtres de la capitale ont accueilli des groupes étrangers comme les Brésiliens Damas de Ferro, les Espagnols Los Sabandeños, l’Orquestre Dimensión Latina du Venezuela et le groupe suisse Sumo.

Sur les 140 productions discographiques qui ont été sélectionnés dans les 29 catégories en compétition, c’est le groupe Buena Fe, très connu à Cuba, qui a remporté le Grand Prix du concours avec son disque Sobreviviente.

Les autres disques à ne pas rater sont Mis duetos, de Beatriz Márquez, Mujeres en la rumba, Escuela de Soneros, du Septeto Habanero, Así, de Sampling, et Blues con montuno, de Bobby Carcasés.

Le Pabellón Cuba (situé au cœur du Vedado) est devenu le siège de la plus grande foire d’exposition et de vente, qui a donné lieu à des échanges avec les producteurs.

Au mois de mai prochain, le visiteur de passage à La Havane trouvera un programme encore plus riche que l’année dernière en matière de musique cubaine. Ici, sur cette île caribéenne, il y a toujours de la musique à écouter et à emporter, mais quand il s’agit de Cubadisco, alors la fête prend une autre dimension.

Traduction : F. Lamarque

Habana XXI

Habana XXI s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Habana XXI souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues. Habana XXI privilégie la chronique comme mode d’expression,  pour sa forme plus humaine, plus proche des réalités de l’île. Prédomine donc la « première personne » dans les témoignages, exprimant ainsi une expérience vécue représentative de la Cuba du XIXe siècle. Habana XXI sur Youtube. 

Sur le même thème