Délice de fin d'année

Tubercule avec « mojo cubano »



Pour les cubains le repas de fin d'année est sacré. Un rite attendu durant les douze mois précedents. Il se converti en prétexte pour la fête et la réunion d'une famille parfois dispersée. Tous viennent pour ces fêtes et réalisent ces activités qui viennent achever un cycle: jouer aux dominos entre frères, revoir tous les cousins, converser avec les parents, trinquer à la santé... mais au delà de tout cela: déguster des saveurs qui rappellent celles de l'enfance.

Plus qu'à tout autre moment, la table doit donc être bien remplie et la nourriture abondante. Cependant l'essentiel reste la famille réunie autour de cette table de fête et le plaisir de voir toute cette tablée repue et satisfaite.

Avec le porc, le riz aux haricots noirs, les toasts de bananes plantins, les salades et le dessert final, il ne doit pas manquer la touche traditionnelle: la tubercule avec le "mojo", la sauce cubaine. Un délice de restauration très simple à préparer. Il s'agit de viande bouillie qui s'assaisonne ensuite avec le "mojo cubano". Ce dernier détail est celui qui donne la touche spéciale.

Ingrédients

-3 livres de tubercule pelée et coupée en tranches.

Pour le mojo (sauce à ajouter après la cuisson)

- 1/4 de verre de jus de citron

- 1/4 de verre de sauce récupérée durant la cuisson du porc

- 3 "dents" d'ail

- 1/2 oignon coupé en fines lamelles

- 1 cuillère de persil

Comment procéder

Remplir une casserole d'eau salée (une cuillère de sel par litre d'eau). Quand l'eau commence à bouillir mettre la tubercule, vérifier qu'elle soit recouverte d'eau. Faire cuire les trois premières minutes à feu vif puis à feu doux, jusqu'à ce que la matière prenne une couleur blanche. Vider l'eau et ajouter le mojo.

Pour préparer le mojo: bien écraser l'ail, ajouter le persil, les oignons et le jus de citron et la maintenir bien chaude pour le service.

Bon appétit!