Exportation de services médicaux

2012-06-07 17:10:14
Exportation de services médicaux

Des années durant, l’île antillaise a apporté son soutien à d’autres pays en développement à travers l’envoi de médecins, la prestation de soins de santé et l’octroi de bourses d’étude de médecine à Cuba.

L’EIU signalait en mai 2006 que 26 000 travailleurs cubains de la médecine prêtaient actuellement leurs concours dans 67 pays et qu’environ 10 000 étudiants étrangers faisaient des études de médecine dans l’île. 

Ces dernières années, les programmes de santé et, notamment, les accords bilatéraux passés avec le Venezuela (et maintenant avec la Bolivie) dans le cadre de l’opération Milagro, entre autres accords, notamment dans le domaine de l’ophtalmologie, se sont multipliés. 

En 2006-2007, le nombre des personnels cubains au Venezuela passera de 13 000 à 30 000. Cuba participera d’ailleurs à la création de plus de 1 235 établissements de santé. En vertu de l’ALBA, souscrit le 29 avril 2006, l’opération Milagro s’étendra à la Bolivie.

Au début, ces programmes poursuivaient notamment un but social et politique. Cependant, la mise en application d’un accord en vertu duquel Cuba reçoit des fonds en échange des traitements médicaux dispensés aux patients vénézuéliens (selon les tarifs internationaux) est une source de revenus et de bénéfices considérables qui dépassent largement les coûts de réparation des hôpitaux.

La nouvelle société d’État cubaine Servicios Médicos Cubanos (SMC) a participé à des négociations avec plusieurs pays en développement. Des accords ont été souscrits avec l’Algérie et la Chine.

Cuba Absolutely

C’est avec un grand plaisir que nous soumettons à votre considération les éditions de Cuba Absolutely, une revue culturelle, un vade-mecum économique et d’affaires, un guide touristique. Tout sur Cuba, Cuba absolument. Informer, attirer, divertir sur la base de la richesse du contenu, tel est l'objectif.

Nombreuses sont les hyperboles et les opinions sur Cuba. La subtilité est l’une des premières victimes de la rancune existant entre le gouvernement de Cuba et les exilés cubains de Miami : elle est soit jetée par dessus bord, soit perdue dans la traduction. La réalité ? Cuba n’est ni le paradis tropical socialiste vanté par ses admirateurs ni la dictature tyrannique critiquée par ses détracteurs. Nous avons la chance de pouvoir écrire sur Cuba, un site riche en histoires fascinantes où la crainte d’épuiser les sujets ne nous hantera jamais. Nous n’avons pas la moindre intention d’offenser d’autres petits pays, mais Cuba a de l’esprit.

C’est une île qui a fait valoir sa propre manière de faire les choses pendant plus de quatre décennies. Le monde peut devenir routinier mais Cuba restera personnelle et unique. Cuba Absolutely est divisée en sections.

www.CubaAbsolutely.com

Sur le même thème