Havana World Music 2018

Diversité de la Pop contemporaine international à Cuba



Havana World Music-Black Tears by Vigía (HWM-BT) , festival unique en son genre à Cuba. Pendant trois jours, il s'organise autour d'une programmation musicale non-stop qui prévoit des concerts sur deux scènes différentes avec la participation d’une vingtaine de groupes invités provenant d'une dizaine de pays.


Il y a cinq ans, à un moment où les séances musicales avaient lieu un peu partout, depuis les cercles privés, les théâtres ou les plages, jusqu’aux grands rassemblements en plein air… la chanteuse-compositrice Eme Alfonso a eu l’idée d’organiser ce festival.

Le rendez-vous privilégie les tendances les plus novatrices et variées suivies dans le monde entier. D’où l’intérêt de proposer des spectacles qui mettent en relief cette diversité. Une telle continuité a porté des fruits, à tel point que la dernière édition de HWM a réuni 13 000 fans.

Faisant allusion au spectacle, Eme souligne : « Notre but principal est de combiner tradition, modernité, diversité et énergie. »

Cette année, les concerts en plein air s’étaleront sur trois jours. Lors du marathon musical, qui aura lieu dans le Parque Metropolitano Almendares, le public pourra assister aux concerts qui seront donnés alternativement sur deux scènes. Par ailleurs, d’autres activités se tiendront en parallèle au cours de la semaine à l’hôtel Meliá Habana Libre, siège du centre d’accréditation.

Du point de vue institutionnel, l’événement sera parrainé par le ministère de la Culture de Cuba. Le producteur principal - conjointement avec Eme et son équipe - sera Black Tears by Vigía, nouvelle marque de rhum créée par les sociétés étatsuniennes Arctic Beverage et The Island Rum Company (sous la tutelle de l’entreprise d’État cubaine AZCUBA).

HWM-BT a vu le jour en 2014. Ses quatre premières éditions ont réuni plus de 30 000 personnes provenant du monde entier. Le Festival s’est affirmé comme l’un des rendez-vous musicaux les plus importants du pays, aussi bien pour le nombre de spectateurs que pour celui de groupes convoqués.

Los Van Van, orchestre connu aussi comme la locomotive de la musique cubaine et le pianiste Roberto Fonseca (Cuba), Systema Solar (Colombie), Instituto Mexicano del Sonido (Mexique) et Speed Caravan (France), y ont pris part.

Orishas, invité spécial

À cette cinquième édition, le groupe de hip-hop Orishas sera de retour sur les scènes cubaines. Le trio, qui a révolutionné la musique urbaine latine au début de l’an 2000, s'est produit pour la dernière fois à Cuba en 2009. Le public cubain ne manquera pas les retrouvailles.

De l’avis d’Eme Alfonso, directrice artistique du Festival, c’est la meilleure occasion de célébrer ce cinquième anniversaire. « Nous sommes heureux d’accueillir l’un des meilleurs groupes de musique urbaine de notre pays faisant partie de l’imaginaire de toute une génération de Cubains », a-t-elle ajouté.

Outre le trio Orishas, une douzaine d’artistes venant d’autres latitudes et représentant toute une gamme d’influences culturelles et musicales (jazz, hip‑hop, musique afro-antillaise et trova, entre autres), seront aussi au rendez‑vous. Il s’agira d’un voyage sonore qui vous transportera de l’Amérique latine à l’Afrique en passant par l’Europe.

La remarquable chanteuse Marinah, ex-membre du groupe catalan Ojos de Brujo, figure parmi les artistes invités. Son nouveau disque, Afrolailo, une fusion entre flamenco et musique afro-cubaine, pourra être apprécié à La Havane.

Le duo Gato Preto, composé de la portugaise-mozambicaine Gata Misteriosa et du producteur allemand d’origine ghanéenne Lee Bass, participera pour la première fois au Festival. Gato Preto proposera un mélange de techno, funk, groove et kuduro (genre musical de danse né en Angola).

D’autres artistes ont aussi confirmé leur participation, dont Swing Original Monks, groupe équatorien qui joue la carte de la musique fusion, le percussionniste portoricain Henry Cole, leader du projet Villa Locura et La Banda Morisca (Espagne).

En représentation de Cuba, prendront part à cette fête musicale l’interprète Haydée Milanés et les groupes Síntesis et Interactivo. Pour ce dernier se sera sa première apparition au Festival.

Concours pour débutants et autres nouveautés

Par le biais de la convocation Primera Base, le HWM-BT cherche de nouveaux talents parmi les musiciens cubains. Des auditions sont organisées, l'occasion de donner leur chance à de nouveaux groupes qui feront leurs premiers pas dans le monde de la scène.

Cette année, le Festival permettra à des groupes choisis, non seulement de donner un concert, mais aussi de recevoir des cours dispensés par des professionnels britanniques de l’industrie musicale. Les heureux élus se verront également la possibilité d’enregistrer une maquette dans des studios spécialisés, avec le soutien de l’entité publique Empresa de Grabaciones y Ediciones Musicales (Cuba) et du British Council (Royaume-Uni).

Traduction : Fernández-Reyes