Investissement, la demande se maintient-elle ?

2012-06-07 17:10:30
Investissement, la demande se maintient-elle ?

Les petites entreprises décident de partir alors que les grandes continuent d’investir.

« (…) les industries ayant enregistré les croissances les plus significatives au cours de la dernière décennie (dont le pétrole, la production d’électricité, les télécommunications, les agrumes, le tabac, le nickel et le tourisme) affichent un taux élevé d’investissements étrangers. Cinq des dix sociétés responsables de près de 80% des exportations sont des coentreprises ou des contrats de coopération pour la production. » EIU, mai 2004.

Le 6 août 2001, Business Week a classé les 100 marques commerciales les plus importantes au monde et affirmé que 64% d’entre elles étaient présentes à Cuba. Dans sa compilation annuelle de 2001, PwC signalait que 34 des 50 sociétés les plus réputées au monde étaient présentes à Cuba depuis 1995. 

« Le processus réglementaire est très bureaucratique et prend énormément de temps (…) il bénéficie d’une certaine souplesse et les entreprises qui font des offres très attrayantes au gouvernement peuvent bénéficier d’un traitement accéléré. » Guide d’affaires de l’ambassade du Canada, La Havane, mars 2001. 

Au cours des dernières années, le panorama économique pour les investissements étrangers a fait l’objet d’une importante restructuration.

Changements récents des normes touchant les investissements étrangers :

1-. Restructuration des zones franches

Suite à la restructuration des zones franches, nombre de bureaux de représentation étrangers possédant une licence pour y opérer ont perdu leur statut légal et ont été obligés de changer de domicile et de demander une nouvelle licence à la Chambre de commerce de Cuba ou de quitter le pays.

2-. Contrôle accru de la Banco Central

L’article sur le système bancaire aborde les différentes résolutions. Outre la réévaluation (qui a élevé les dépenses à Cuba), ces résolutions n’ont pas eu d’effets négatifs. Cependant, des problèmes de transition ont été rencontrés alors que l’incertitude concernant des changements futurs de monnaie a augmenté.

3-. Position de négociation plus ferme

Il faut signaler que le nombre de nouveaux accords souscrits au cours des dernières années avec des entités européennes ou canadiennes a été très réduit. On a été témoin du durcissement de la position de négociation des représentants des entreprises d’État dans diverses industries et d’une application plus ferme des réglementations en vigueur, notamment en ce qui concerne les paiements.

4-. Impôts personnels et des sociétés

Tout porte à croire que les exemptions d’impôt dont bénéficient certains bureaux de représentation seront éliminées.

Participation étrangère : statistiques

Fin 2005, Cuba dénombrait 258 coentreprises et 115 contrats de coopération pour la production contre 313 et 133 respectivement à la fin de 2004. Fin 2002, le nombre de coentreprises s’élevait à 402. En dépit de la diminution du nombre de coentreprises, les recettes d’exportation faites par celles qui sont restées opérationnelles ont augmenté aussi bien en 2004 qu’en 2005.

Cuba Absolutely

C’est avec un grand plaisir que nous soumettons à votre considération les éditions de Cuba Absolutely, une revue culturelle, un vade-mecum économique et d’affaires, un guide touristique. Tout sur Cuba, Cuba absolument. Informer, attirer, divertir sur la base de la richesse du contenu, tel est l'objectif.

Nombreuses sont les hyperboles et les opinions sur Cuba. La subtilité est l’une des premières victimes de la rancune existant entre le gouvernement de Cuba et les exilés cubains de Miami : elle est soit jetée par dessus bord, soit perdue dans la traduction. La réalité ? Cuba n’est ni le paradis tropical socialiste vanté par ses admirateurs ni la dictature tyrannique critiquée par ses détracteurs. Nous avons la chance de pouvoir écrire sur Cuba, un site riche en histoires fascinantes où la crainte d’épuiser les sujets ne nous hantera jamais. Nous n’avons pas la moindre intention d’offenser d’autres petits pays, mais Cuba a de l’esprit.

C’est une île qui a fait valoir sa propre manière de faire les choses pendant plus de quatre décennies. Le monde peut devenir routinier mais Cuba restera personnelle et unique. Cuba Absolutely est divisée en sections.

www.CubaAbsolutely.com

Sur le même thème