La Foire du livre à Cuba

2017-02-17 21:49:45
Sofía D. Iglesias
La Foire du livre à Cuba

Par Sofía D. Iglesias

Comme chaque année, les livres, la lecture et l'odeur de l'encre et du papier s’emparent de La Havane. On se délecte d'histoires, on se laisse toucher par les vers, les personnages peuplent les rêves. La Foire du Livre monopolise l'agenda des habitants de cette ville.

Si le site historique Morro-Cabaña constitue le siège principal de la Foire, cet événement s'étend aussi sur d'autres lieux importants de la ville, comme le Pabellón Cuba, les locaux de l'Unión de Escritores y Artistas de Cuba, les librairies et d'autres institutions liées au monde de la culture.

On se rend en masse vers la Cabaña, en particulier le week-end. Possibilité de manger sur place, concerts, moments d'échange, ventes de livres; tout concourt à faire de cet événement une grande fête de la culture. Une véritable marée humaine s'agglutine devant chaque porte d'entrée ou de sortie, dans le moindre recoin ombragé, partout où on peut regarder le paysage, lire, manger ou simplement passer le temps.

De nombreuses maisons d'éditions étrangères sont présentes sur les stands de présentation et de vente qui accueillent un public très demandeur de livres pour enfants. La qualité d'impression des livres étrangers n'empêche pas les lecteurs de s'intéresser aux nouveautés cubaines. En effet, les maisons d'éditions cubaines proposent une large palette d'ouvrages pour se cultiver et goûter au plaisir de la lecture.

L'édition 2017 de ce rendez-vous littéraire accueille le Canada en tant qu'invité d'honneur. Par ailleurs, la Foire rend hommage cette année à l'éminent intellectuel cubain Armando Hart Dávalos, qui préside l'Oficina del programa Martiano et la Sociedad Cultural José Martí.

Jusqu'au mois d'avril prochain, la Foire du Livre s'étendra à toutes les provinces du pays pour encourager le public à adopter des habitudes de lecture.

Quelques pages en arrière

Cet événement, le plus important pour le monde de l'édition à Cuba, a été lancé en 1982 et se tenait à l'origine une fois tous les deux ans. Ce n'est qu'à partir de l'année 2000 que ce rendez-vous a pris un caractère annuel et c'est ce tournant stratégique qui a permis à la Foire du Livre d'atteindre pleinement ses objectifs. Chaque année, un pays est accueilli en tant qu'invité d'honneur et la foire rend hommage à des personnalités du monde des lettres.

Il faut remonter à 1937 pour trouver un événement précurseur : du 20 au 27 mai, l'esplanade de la Punta, le Malecón et le Paseo del Prado avaient accueilli pour la première fois un rendez-vous littéraire avec le soutien de l'État. Les principales librairies de l'époque répondirent présent : Minerva, La Moderna Poesía, Martí, Económica, P. Fernández, Labraña, La Casa Belga, La Divulgación Literaria, Sudamericana et Escuela Nueva.

Cette initiative est à mettre au compte d'Emilio Roig de Leuchsenring et de José Luciano Franco, qui menaient un travail remarquable pour faire parvenir la culture à toute la population, en collaboration avec d'autres intellectuels cubains.

Depuis sa naissance et au fil des années, la Foire internationale du Livre contribue au dialogue entre littératures d'Amérique latine, d'Europe et d'autres aires culturelles qui participent régulièrement à cet événement. À La Havane, les professionnels (auteurs, éditeurs et autres) se donnent rendez-vous pour près de 500 colloques, hommages, tables rondes, conférences, lectures, remises de prix et présentations de livres. Du côté artistique, le public dans son ensemble peut assister à des concerts variés, à des expositions d'arts visuels, à des séances de cinéma avec des films récents liés à la littérature, à des pièces de théâtre et à quelques spectacles de danse.

Le pavillon des enfants Tesoro de Papel (Trésor en papier) est présent chaque année. Cet espace ne se contente pas de présenter des textes adaptés à l'âge des enfants et visant à distraire et à instruire les petits lecteurs, il organise aussi des concours de déguisements et de connaissances et propose des activités artistiques très variées.

En 2002, la 11e édition de la Foire du Livre a accueilli la France en tant qu'invité d'honneur et a rendu hommage à Miguel Barnet (Prix national de littérature 1994), l'actuel président de l'Unión de Escritores y Artistas de Cuba.

Traduction : F.B.

Habana XXI

Habana XXI s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Habana XXI souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues. Habana XXI privilégie la chronique comme mode d’expression,  pour sa forme plus humaine, plus proche des réalités de l’île. Prédomine donc la « première personne » dans les témoignages, exprimant ainsi une expérience vécue représentative de la Cuba du XIXe siècle. Habana XXI sur Youtube. 

Sur le même thème