La plongée à Cuba



Les côtes de Cuba - clé du Golfe et perle des Antilles - sont baignées par l’océan Atlantique, au Nord, et par la mer des Caraïbes, au Sud. Cuba est un archipel formé de la grande île et de plus de 4 100 petites îles et îlots qui émergent d’une plateforme couvrant à peu près 70 000 km2. Ses côtes dénombrent 200 baies et 300 plages. Les fonds marins cachent des falaises et des vallées impressionnantes ; 3 400 km de barrières de corail ; grottes submergées ; des milliers d’espèces de crustacés et de mollusques ; plus de 700 espèces de poissons ; 300 espèces d’éponges ; 5 espèces de tortues marines et, pour couronner le tout, des dauphins et des requins.

Pour de nombreux plongeurs, habitués à des sites plus commerciaux, faire de la plongée à Cuba équivaut à remonter dans le temps. Le matériel que propose les centres de plongée est parfois un peu vétuste (mais bien entretenu). Cependant, les moniteurs offrent une attention personnalisée et les sites sont paisibles (à l’exception de Varadero !). Aux alentours des sites de plongée, on peut trouver aussi bien des hôtels modestes que des Formule Club « tout compris ». En général, le choix n’est pas très varié. Nous vous conseillons de vous informer au préalable.

Certains endroits grouillent de moustiques et de jejenes (ou mouches noires), mais la plongée est excellente et ne vous décevra pas.

Eric Testi

Eric Testi est un plongeur passionné qui a à son actif plus de 3 500

plongées, pour la plupart dans les eaux cubaines. Moniteur de plongée,

conjointement avec sa femme, Déborah Andollo, il a participé à divers

documentaires sous-marins, le plus récent avec NHK du Japon, et à

plusieurs projets de défense de l’environnement.