Le bar de toutes les essences

2017-10-25 14:13:00
Amada Cecilia
Le bar de toutes les essences

Idéal pour les soirées entre amis, Esencia Habana est un bar où l'animation est offerte par la maison.

S'il s'agit d'essences, comme son nom l'indique, le bar Esencia Habana les réunit toutes.

Situé au cœur du quartier havanais du Vedado, dans la rue B, entre Linea et Calzada, ce bar-restaurant a pris place dans une demeure de la fin du XIXe siècle. Esencia Habana a beaucoup à offrir à ceux qui veulent faire vivre leurs après-midis et leurs nuits.

Inauguré le 19 septembre 2013, l'établissement abrité par la maison du musicologue Gaspar Agüero a récemment fêté ses quatre ans. Si la bâtisse date de 1880, on croirait que le temps n'est pas passé. C'est sans doute pour traduire la conservation des lieux et l'atmosphère qui en émane inévitablement — avec des méga-cocktails qui peuvent atteindre un litre et demi, à boire en groupe dans une ambiance de rêve — que le bar se définit comme un endroit « où le temps s'arrête ».

Même si elle a été récemment restaurée, la demeure conserve tout le caractère que lui confère le style de l'époque. Comme un répit pour les sens, rudoyés par une  modernité mal en point. Ses deux étages, sa terrasse, son patio très apprécié de tous, ses espaces pour toutes les diversités, son parking et la tenue correcte exigée font de cet endroit le lieu idéal pour une sortie nocturne entre amis.

Au service du client

Entrer au bar Esencia Habana, ce n'est pas s'adapter à un programme unique. Il y en a pour tous les goûts. On peut se détendre dans certaines parties du bar, plus tranquilles, discuter et même admirer, sur les murs de l'établissement, des œuvres d'art de la plasticienne Zaida Del Río et d'autres artistes cubains reconnus.

Pour l'animation, les saveurs sont également variées. On peut choisir de danser sur la musique diffusée dans le bar, assister à des spectacles ou simplement regarder les clips sélectionnés sur le marché mondial. Cet endroit va toujours à l'essence des choses et on n'en sort jamais déçu.

Le programme est varié et de qualité ; chaque journée au bar Esencia Habana est différent. Et chaque année aussi, cela va sans dire. Des fêtes thématiques sont organisées régulièrement, autant de manières originales de passer le temps. C'est peut-être ce qui fait que ce bar attire autant de clients dans un marché de la nuit havanaise très concurrentiel.

Les soirées du lundi sont placées sous le signe de la diversité : Chantal et ses invités proposent un show de transformisme. Le mercredi est réservé au karaoké et après deux ou trois verres... tout le monde se lance ! Si un cocktail est à gagner, l'enthousiasme redouble.

Tous les vendredis, l'affluence est garantie. En effet, de 5 heures de l'après-midi à 8 heures du soir, pendant les trois heures happy hour tant attendues, de nombreux cocktails et d'autres boissons sont à moitié prix.

Les horaires sont particuliers. L'ouverture a lieu à 18 heures, une heure plus tôt le vendredi. Et la fermeture ? « Au départ du dernier client », c'est la règle au bar Esencia Habana.

Mais on ne fréquente pas ce bar que pour y boire de l'alcool. En plus des jus de saison et d'autres boissons non alcoolisées, le restaurant propose une carte de cuisine internationale avec une diversité de tapas, amuse-gueule, pizzas et sandwichs (pain baguette). En cas de petite fatigue...

Pour ceux qui veulent garder un souvenir spécial, le bar a sa spécialité : le cocktail Esencia Habana, évidemment. Sa recette ? Rhum Añejo especial, jus d'ananas et curaçao, voilà le secret de la maison, qui décore ces cocktails pour hommes et femmes.

D'autres idées ? Le bar est à l'écoute, toujours disposé à se réinventer. En tout cas, voilà un endroit où passer de très bons moments. Près de toutes les essences...

Traduction : F. Lamarque

Habana XXI

Habana XXI s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Habana XXI souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues. Habana XXI privilégie la chronique comme mode d’expression,  pour sa forme plus humaine, plus proche des réalités de l’île. Prédomine donc la « première personne » dans les témoignages, exprimant ainsi une expérience vécue représentative de la Cuba du XIXe siècle. Habana XXI sur Youtube. 

Sur le même thème