le symbole de Baracoa

Le « cucurucho » de noix de coco


Ph


De loin, la ville de Baracoa ressemble à un petit village entouré de montagnes. Les collines, à travers lesquelles serpentent d’impétueuses rivières, sont recouvertes de bananeraies, de cocoteraies et de plantations de café. Probablement que la plupart des Cubains n’ont jamais visité cette ville éloignée de plus de 1000 kilomètres de La Havane. Mais il est certain que tous ont déjà goûté aux produits de cette région : le chocolat et les célèbres cucuruchos (cornets) de noix de coco.

Le long des routes reliant Baracoa au reste du pays, en particulier le long du viaduc La Farola, les paysans dressent leurs échoppes pour vendre des boules de cacao, des fruits et des cucuruchos. Les ingrédients varient d’une famille à l’autre. Certaines y ajoutent de la goyave, du mamey jaune, de la guanábana ou même des amandes.

Nous vous proposons ici une des nombreuses façons de préparer ce succulent met :

Ingrédients (pour 10 cucuruchos):

20 noix de coco sèches

16 livres de sucre brun

4 litres d'eau

3 papayes vertes

2 ananas

L’écorce de 10 oranges aigres

Cannelle, gingembre, vanille ou clou de girofle

Une pincée de sel

Préparation :

Râpez les noix de coco et les papayes. Cuisez-les à feu doux dans un récipient rempli d’eau jusqu'à ramollissement.

Pelez les oranges et enlevez l'écorce blanche intérieure. Faites-les bouillir plusieurs fois pour éliminer l’amertume. Égouttez.

Quand la noix de coco et la papaye ont bien ramollies et que le liquide a réduit, ajoutez l’ananas concassé et l’écorce des oranges. Saupoudrez de sucre et d’une pincée de sel.

Remuez de temps en temps afin que la préparation n’accroche pas le fond de la marmite. Évitez de remuez dans le même sens pour ne pas que le mélange devienne trop sucré.

Cuisinez cette préparation jusqu’à ce qu’elle acquière la consistance d’une pâte. Ne laissez jamais sécher.

Les yaguas séchés (fibres enveloppant la partie tendre du palmier royal) sont utilisés pour préparer les cornets, préalablement coupés en bandes puis ramollis dans de l’eau bouillante. Formez un cornet avec une large bande (le fond peut être renforcé à l’aide d’un morceau de feuille de bananier) et remplissez le de la préparation à la noix de coco. Le cornet est maintenu avec un fin cordon de yagua attaché à travers de petits trous. Finalement, couvrir avec une autre bande de yagua.

Pour les moins courageux, il est aussi possible d’acheter des « cucuruchos de Baracoa » dans le centre historique de La Havane où de nombreux vendeurs de la région ont pris place.