Leo Brouwer et le festival Les Voix Humaines se produisent à La Havane

2015-09-29 14:42:10
Leo Brouwer et le festival Les Voix Humaines se produisent à La Havane

De quelle façon pourrait-on présenter Leo Brouwer ?

Pour commencer, il a produit des dizaines d’œuvres tout au long de sa carrière en tant que compositeur. Sa notoriété est née lorsque le Prélude, la Fugue et la première série des Études Simples ont été diffusées, à une époque où le guitariste avait à peine une vingtaine d'années. On peut également souligner le fait que ses compositions ont fait le tour du monde.

Mais il serait sans doute plus judicieux de dire que ce talent et cette exquise sensibilité envers la musique ont donné l'impulsion nécessaire afin que La Havane accueille, au cours des cinq dernières années, les concerts les plus puissants dont on se souvienne là-bas.

C'est celle-là la proposition du Festival de Musique de Chambre Leo Brouwer. Cet ensemble, par exemple, est déjà à La Havane:

Il s'agit en effet d'une véritable révolution du goût et de la sensibilité ; un temps où le public doit être à plusieurs endroits à la fois, car il existe de nombreux lieux où la musique trouve sa place en même temps. Cela en dit déjà beaucoup sur la capacité de rassemblement et de gestion de celui qui en a rêvé et l'a rendu possible, sur une île ayant vu naître des musiciens talentueux, de la salsa jusqu'à la musique de chambre, en passant par la chanson à texte ou la rumba.

En tant que génie des univers sonores, le travail de Leo Brouwer le gestionnaire s'est focalisé sur deux aspects : faire revivre la diversité et permettre à La Havane de devenir la capitale de la musique de qualité. On pourrait même y rajouter de l'art de qualité de renommée mondiale.

Pendant plus d'une semaine en ce mois de septembre, les cubains et ceux de passage sur l'île sentiront à nouveau cette vibration au cours du festival Les Voix Humaines, organisé également par Leo Brouwer. Ce dernier a réussit à mettre en scène une trentaine de concerts, réunissant ainsi à La Havane aux alentours de quatre cents musiciens et artistes en provenance de seize pays différents. Il y aura plus de quarante premières mondiales et nationales, allant des musiques du Moyen-Age aux remix en hommage à de grands interprètes et compositeurs.

Cette semaine, La Havane sera rumba, son et salsa, mais aussi jazz, musique sacrée et chorale, musique de chambre, poésie, chansons à texte, flamenco...

Cette semaine, la petite ville deviendra le monde. Elle nous parlera (chantera) d'humanité.

Habana XXI

Habana XXI s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Habana XXI souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues. Habana XXI privilégie la chronique comme mode d’expression,  pour sa forme plus humaine, plus proche des réalités de l’île. Prédomine donc la « première personne » dans les témoignages, exprimant ainsi une expérience vécue représentative de la Cuba du XIXe siècle. Habana XXI sur Youtube. 

Sur le même thème