Les 12 meilleures boîtes de nuit

2012-06-07 17:10:06
Les 12 meilleures boîtes de nuit

Photos: Cubania

CABARET Tropicana, 72 y 41, Marianao

Inauguré en 1931, le cabaret Tropicana, qui a reçu Benny Moré, Nat King Cole, Jack Nicholson et ‘Lucky’ Luciano, entre autres, peut accueillir 1 400 personnes et 200 danseuses interprétant l’intégralité des danses populaires de Cuba, dans le cadre d’un spectacle au style de Las Vegas. Les danseuses sont belles et les costumes, les chorégraphies et les numéros sont excellents. Cependant, la cuisine est plus que médiocre, le spectacle un peu long et l’endroit reste invariablement très touristique. Aucune réforme substantielle n’a été adoptée, et la formule de base reste la même depuis des années.

CABARET Parisien, Hôtel Nacional, Vedado

Le Parisien est situé dans l’hôtel Nacional et partage la richesse de son histoire. Le spectacle est beaucoup moins prétentieux que celui de Tropicana et compte moins de danseuses, d’où son ambiance intime et accueillante. Les danseuses sont très belles et les costumes, les chorégraphies et les numéros, excellents. Nous vous conseillons de partir avant minuit, avant le numéro du comédien et du début de la musique disco

CABARET / BOÎTE DE NUIT Havana Café, Hôtel Cohíba, Vedado

C’est ici que Vincent Vega viendrait boire un milk-shake de 10 dollars à La Havane et même si vous ne pouvez pas vous asseoir à l’intérieur de la Chevy, la Pontiac ou la Buick, ces voitures, exposées ici, apportent la touche chic des années 50. Comme il faut s’y attendre, dans le cas d’une installation située à l’intérieur du Meliá Cohiba, le Havana Café est un espace de qualité qui offre un service irréprochable, même si l’offre gastronomique pompeusement américanisée n’est pas à la hauteur de Melia. Lorsque les meilleurs orchestres cubains, tels que Van Van et la Charanga Habanera s’y produisent, le Havana Café s’avère la meilleure option et les queues se forment bien avant l’ouverture.

CLUB DE JAZZ Jazz Café, 1ra y Paseo, Vedado

Calme, sophistiqué et très froid à cause de la climatisation, le Jazz Café est non seulement un lieu excellent pour écouter certains des meilleurs interprètes du jazz de Cuba – y compris Chucho Valdés –, mais aussi pour converser dans une ambiance agréable. La gastronomie y est correct et les prix très abordables.

CLUB DE JAZZ La Zorra y el Cuervo, 23 y O, Vedado

Cette boîte a emprunté son nom à la célèbre fable du corbeau et du renard. L’installation – située au sous-sol – est accessible à travers une cabine téléphonique rouge fabriquée au Royaume-Uni. Des groupes célèbres, aussi bien cubains qu’étrangers, entrent en scène à 22 h 30. Ambiance intime et intense.

BOLÉRO El Gato Tuerto, O e/ 21 y 19, Vedado

Fermé pendant les années 90, El Gato Tuerto a rouvert ses portes il y a quelques années. Décoré au style Art Déco postmoderne, la boîte, en général bondée, est le site parfait pour écouter de bons boléros. Les connaisseurs s’y rendent habituellement. Le plaisir ne sera pas complet pour les non-fumeurs.

BAR La Taberna, Plaza Vieja, Vieille-Havane

Cette micro-brasserie (société d’économie mixte entre l’Autriche et Cuba), ne sert presque de la bière. Située sur la Vieille Place, merveilleusement rénovée, cadre plus que parfait pour savourer une « cerveza » cubaine. Le poulet et le porc au grill n’ont rien d’extraordinaire, mais après cinq chopes ils deviennent un régal pour le palais.

POUR DANSER Café Cantante / Delirio Habanero, Vedado

Ces deux adresses font partie du complexe du théâtre Nacional sur la place de la Révolution. Même si l’on peut danser dans l’un et l’autre, nous vous recommandons de visiter d’abord le café Cantante, au sous-sol, puis le Delirio, l’un des rares établissements de la ville ouvert jusqu’à 5 heures du matin. Le décor simple et sa situation au sous-sol n’empêchent pas le café « chantant » d’attirer les meilleurs groupes de salsa du moment.

POUR DANSER Turquino, 25e étage de l’hôtel Habana Libre, Vedado

Un site absolument chic. Cette discothèque, située au vingt-cinquième étage de l’hôtel Habana Libre, offre la meilleure vue sur La Havane. Des vitres en guise de mur, et un toit escamotable découvrant le ciel étoilé : le décor est certainement celui d’une discothèque, les verres sont chers et l’ambiance n’est pas vraiment authentique, mais la vue y est toujours agréable. Vaut la peine au moins une fois.

POUR DANSER Casa de la Música – Miramar et Galiano

Actuellement, La Havane compte deux maisons de la musique. En général, la clientèle de celle de Miramar est plus élégante et les « matinées » attirent une foule qui préfère la danse plutôt que de s’asseoir pour regarder et boire. Si vous aimez danser la salsa ne cherchez pas ailleurs. Vous y retournerez plusieurs fois. Lorsque les groupes les plus populaires s’y produisent, le prix de l’entrée augmente considérablement, mais la frénésie de la foule en fait une expérience inoubliable.

BAR Café Paris, Obispo y San Ignacio, Vieille-Havane 

Le Café Paris, qui de l’avis de certains est aussi parisien que Middlesbrough, demeure l’un des rares endroits de la Vieille-Havane où les touristes côtoient d’autres touristes et des Havanais. Principal attrait : le Café Paris semble authentiquement cubain et, vrai ou faux, son bar petit et rempli, animé par un groupe incroyable, maintient sa franche popularité.

Fête House du vendredi soir, Complexe Morro-Cabaña

Cherchez la fête du vendredi soir, occasion idéale pour rencontrer les jeunes branchés de La Havane. Le siège change toutes les semaines. L’année dernière, elle a élu domicile à la forteresse du Morro, au Copa Room de l’hôtel Riviera et au bar situé au dessus du théâtre Karl Marx, entre autres.

Cuba Absolutely

C’est avec un grand plaisir que nous soumettons à votre considération les éditions de Cuba Absolutely, une revue culturelle, un vade-mecum économique et d’affaires, un guide touristique. Tout sur Cuba, Cuba absolument. Informer, attirer, divertir sur la base de la richesse du contenu, tel est l'objectif.

Nombreuses sont les hyperboles et les opinions sur Cuba. La subtilité est l’une des premières victimes de la rancune existant entre le gouvernement de Cuba et les exilés cubains de Miami : elle est soit jetée par dessus bord, soit perdue dans la traduction. La réalité ? Cuba n’est ni le paradis tropical socialiste vanté par ses admirateurs ni la dictature tyrannique critiquée par ses détracteurs. Nous avons la chance de pouvoir écrire sur Cuba, un site riche en histoires fascinantes où la crainte d’épuiser les sujets ne nous hantera jamais. Nous n’avons pas la moindre intention d’offenser d’autres petits pays, mais Cuba a de l’esprit.

C’est une île qui a fait valoir sa propre manière de faire les choses pendant plus de quatre décennies. Le monde peut devenir routinier mais Cuba restera personnelle et unique. Cuba Absolutely est divisée en sections.

www.CubaAbsolutely.com

Sur le même thème