Les géants de la Vieille Havane

2018-06-11 17:30:50
Luna Valdés
Les géants de la Vieille Havane

Par Luna Valdés

En l’an 2000, un groupe d’amis et d’artistes cubains mettent sur pied un projet qu’ils nomment Somos la tierra (Nous sommes la terre).

Dès le début, leur vocation est l’art ambulant : utilisation d'échasses, présence de la musique, personnages vêtus de couleurs vives, style pompeux et carnavalesque.

Peu après, ce groupe premier se divise en deux projets : Tropazancos et Gigantería, tous deux animés par la même volonté de faire du théâtre ambulant dans les rues du centre historique de la Vieille Havane.

Un peu d'histoire de Gigantería Habana

Cette troupe reprend l'idée du défilé et offre un spectacle itinérant rappelant les fêtes du carnaval, de là la présence indispensable des échasses, de la fantaisie, de la musique et de la danse.

La marque distinctive du groupe Giganteria est précisément son caractère itinérant et le fait de déambuler à travers la ville, en cherchant à interagir avec le public, l’architecture, les rues et les personnes…

Aussi le projet s’intègre-t-il naturellement dans la vie quotidienne de la Vieille Havane.

A partir du concept de communauté artistique, qui suppose peut-être plus d'implication que pour les acteurs d'un groupe de théâtre traditionnel, la troupe recherche l’harmonie au niveau du travail, un leadership horizontal, que chacun puisse apporter son opinion et prendre part aux décisions afin de mieux contribuer à la réalisation du spectacle.











Photo: Cubania

Les membres de cette famille artistique utilisent l’improvisation comme technique de travail. Leurs personnages s'inspirent des personnes qu'ils croisent chaque jour dans les rues.

La plupart d'entre eux possèdent une formation autodidacte, mais il y a aussi dans le groupe des acteurs, des théâtrologues, des musiciens diplômés des écoles de niveau moyen et supérieur de l’enseignement artistique. Cependant, le but poursuivi est avant tout la flexibilité, la mise en valeur des potentialités individuelles et la capacité d'assumer sans cesse de nouveaux rôles dans chaque spectacle.

Les costumes et autres éléments utilisés dans ces représentations ambulantes sont conçus et confectionnés par les membres du groupe eux-mêmes, en prenant grand soin quant au choix des matériaux et en veillant à leur recyclage.

Habana XXI

Habana XXI s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Habana XXI souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues. Habana XXI privilégie la chronique comme mode d’expression,  pour sa forme plus humaine, plus proche des réalités de l’île. Prédomine donc la « première personne » dans les témoignages, exprimant ainsi une expérience vécue représentative de la Cuba du XIXe siècle. Habana XXI sur Youtube. 

Sur le même thème