Les Géants du centre historique de La Havane



Ils se présentent comme étant une bande de copain, un groupe d'artistes indépendants. Comme étant de ceux pour qui l'espace urbain est un laboratoire permettant la création. Et tous ces lettres de présentation sont particulièrement intéressantes. Mais aucune ne transmet en elle-même ce que cela signifie de les voir « prendre » les rues de La Havane...

Photo: Gigantería

Depuis plus de dix ans, Giganteria prend possession de cette ville et vit parmi ses habitants. En traversant les places du centre ville de la capitale cubaine, le passant les voit construire un univers dépassant les deux mètres de haut. Il découvre ainsi un espace où l'on s'y sent bien et d'où l'on perçoit les choses différemment.

Lorsqu'ils traversent Obispo, Mercaderes, les places d'Armes ou de San Francisco, la Vieille Place ou les zones proches de l'Avenue du Port, ces hommes et ces femmes perchés sur leurs échasses et vêtus d'habits colorés se promènent comme s'ils connaissaient par cœur chaque pavé et s'approprient les espaces de la ville comme s'il s'agissait d'une scène de théatre.

“Nous gagnons notre vie avec joie » nous confient-ils. Ils vivent en effet de leur art ; et ici, c'est déjà énorme.

Les échasses, les poupées, les costumes… tout est fait à la main. Leur répertoire, regroupant une petite dizaine d’œuvres, est très varié. On y trouve des spectacles de grande visibilité, des spectacles de rue ou des promenades musicales en live. Il y a également des cortèges de comédiens et de danseurs installés sur de longs morceaux de bois. D'autres animations théâtrales se créent à partir de jeux participatifs pour les enfants et les adultes, sans oublier des chorégraphies, des acrobaties et du jonglage. Ils sont passé sur la même scène que la Buenavista Social Club, Celia Cruz, Los Van Van, Kool and the Gang… Ce sont les rocks stars des rues du centre ville qui nous offre un spectacle presque mythique et très contagieux.

Ces jours-ci, durant Les Voix Humaines, ils célèbrent leur quinzième anniversaire. En langage courant pour tous les cubains, cela signifie fêter cela en grandes pompes. Mais pour les Géants de la vieille Havane, ce genre de grande fête est un peu leur lot quotidien.