Les investisseurs étrangers misent sur le tourisme à Cuba

2017-07-02 22:07:43
Olivia Ameneiros
Les investisseurs étrangers misent sur le tourisme à Cuba

 

La plus grande île des Antilles est appelée à devenir la deuxième destination touristique en Amérique latine.

Par Olivia Ameneiros

A la suite de la hausse incessante, au cours des dernières années, du nombre de touristes qui visitent Cuba, le gouvernement et les gestionnaires d'entreprises ont saisi l’importance des investissements étrangers dans le secteur du tourisme et les ont encouragés.

La situation semble favorable. Selon les spécialistes, ce pays des Caraïbes compte suffisamment d’attraits pour devenir la deuxième destination touristique la plus importante d’Amérique latine et l’une des premières au niveau mondial.

Certains experts estiment que l'île pourrait recevoir annuellement de dix à douze millions de touristes, à savoir tripler le chiffre actuel.

Pour parvenir à cet objectif ambitieux, d’importants investissements s'imposent au niveau des infrastructures, et c’est là que le capital étranger joue un rôle fondamental.

Davantage de tourisme, davantage d’investissements

Durant les cinq dernières années, Cuba a connu un essor du tourisme national et étranger. L’an dernier, pour la première fois, quatre millions de visiteurs ont débarqué sur l’île, et cette année, ce chiffre record pourrait augmenter de deux cent mille touristes.

Les décideurs ont donc  misé en 2017 sur les investissements étrangers dans ce secteur, qui attire le gros du capital venant de l'extérieur. A tel point que La Havane a accueilli récemment la réunion internationale Conférences sur les investissements dans le tourisme et l’hôtellerie, SAHIC (son sigle en anglais).

Dans ce contexte, le pays dénombre cent dix nouveaux projets dans son portefeuille d’opportunités pour les investisseurs étrangers intéressés par le secteur touristique.

Les nouveaux projets concernent non seulement le développement et la consolidation des  infrastructures existantes, mais aussi l'amélioration de la qualité des services.

L’objectif final est de satisfaire  la demande croissante des principaux pôles touristiques et de mettre en place de nouvelles initiatives en matière de loisirs.

A cette fin, les autorités visent à ajouter en 2017 plus de 4 000 chambres aux 67 000 qui existent déjà. L’intention, à long terme, est d’en disposer de 104 000 en 2030.

La modalité principale pour l'arrivée de capital étranger se présentera donc sous forme de contrats de gestion moyennant une participation financière.

Cette nouvelle formule permet aux compagnies d’entreprendre des projets pour rénover les installations avant même d'en assumer la gestion administrative.

Les investissements porteront sur la construction et la restauration d'hôtels et d'infrastructures complémentaires.

Il ne s’agit pas de construire uniquement des installations de haut standing, mais aussi d’autres services tels que marinas, centres de pêche et de plongée et parcs thématiques dotés d’une technologie de pointe.

La partie étrangère contribuera à la diversification dans le domaine de la gestion hôtelière et partagera son expérience quant à la commercialisation du produit Cuba au niveau mondial.

La destination touristique offrira aussi une nouvelle image grâce à des  atouts supplémentaires : terrains de golf, écotourisme et services de protocole.

Il ne faut pas mésestimer non plus le développement du tourisme sportif, culturel et de santé.

A cette évolution au niveau de l'hébergement et des services viendra s’ajouter le perfectionnement des installations aéroportuaires et autres points d'accueil.

Destination Cuba

L’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et la France sont les pays qui contribuent le plus largement à l'essor du tourisme en envoyant à Cuba un nombre important de visiteurs.

Les pôles touristiques les plus séduisants pour les investisseurs étrangers sont certaines zones et installations de La Havane, la célèbre station balnéaire de Varadero, la côte nord de la province d’Holguin, à l’est du pays, les îlots qui se trouvent au nord de la partie centrale, et la ville de Trinidad, dans la province de Sancti Spiritus.

Parmi les projets les plus importants, citons l’hôtel Manzana Kempinski, récemment inauguré, le premier hôtel 5 étoiles Luxe à La Havane. Il est géré par la chaîne suisse Kempinski, en partenariat  avec la compagnie cubaine Gaviota.

D’autres hôtels suscitent une grande attente : celui de Prado et Malecón et l’hôtel Packard. Tout deux, actuellement en construction, seront administrés par la compagnie Iberostar, dans le cas du premier, et  par la compagnie  française Accor dans celui du deuxième.

Selon les informations données à la presse nationale par les autorités cubaines, il existe actuellement 26 entreprises mixtes, dont 13 qui opèrent 5 259 chambres d'hôtels de 4 et 5 étoiles.

Pour les hommes d’affaires nationaux et étrangers, les principaux attraits du produit touristique cubain sont surtout l’hospitalité des Cubains, la beauté des paysages naturels, le patrimoine historique de Cuba ainsi que la richesse de la vie artistique et culturelle.

La plus grande île des Antilles devient ainsi la destination préférée des touristes et aussi des investisseurs étrangers, désireux de s'engager dans une prometteuse industrie des loisirs dans la Caraïbe.

Traduction : Alicia Beneito

Habana XXI

Habana XXI s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Habana XXI souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues. Habana XXI privilégie la chronique comme mode d’expression,  pour sa forme plus humaine, plus proche des réalités de l’île. Prédomine donc la « première personne » dans les témoignages, exprimant ainsi une expérience vécue représentative de la Cuba du XIXe siècle. Habana XXI sur Youtube. 

Sur le même thème