Louer chez l'habitant à Viñales : un tourisme différent

2017-06-28 16:27:30
Olivia Ameneiros
Louer chez l'habitant à Viñales : un tourisme différent

A Cuba, les loueurs particuliers proposent différents services et de nombreuses activités.

Par Olivia Ameneiros

Considérée comme l'une des destinations d’écotourisme les plus demandées de Cuba,  Viñales,  dans la province de Pinar del Río, voit augmenter sans cesse la quantité de loueurs particuliers.

Le village se présente, pour celui qui y vient pour la première fois, comme un immense hôtel avec des centaines de maisons coloniales qui affichent Rent Room ou Available sur des pancartes plus visibles que le numéro  de la maison lui-même.

Dans ce magnifique environnement de l’ouest cubain, les locations particulières dépassent en nombre celles des installations appartenant à l’Etat.

Trois hôtels — La Ermita, Los Jazmines et le Rancho San Vicente —, ne suffisent pas à héberger le nombre croissant de touristes venus admirer la beauté du site, qui figure sur la liste du patrimoine mondial en tant que paysage culturel.

Plus de sept cents domiciles louent au total plus de mille chambres, un chiffre qui dépasse largement les disponibilités institutionnelles.

Ajoutons à cela un commerce croissant non seulement dans le domaine des activités de loisirs. Des dizaines de restaurants privés rivalisent avec les établissements de la zone.

Ce développement intense et croissant encourage les loueurs à diversifier leurs services. Ils ne se contentent plus de louer une chambre, ils proposent aussi des  compléments : location de bicyclettes, plats créoles, visites guidées dans les environs, exploration de grottes, promenades à cheval, moyen de transport  pour se rendre aux plages voisines.

L'esprit d'initiative est à l'origine du succès de ces actions privées  qui font la concurrence aux établissements de  l’Etat.

Les habitants de Viñales qui se consacrent à la location privée sont très professionnels : ils apprennent différentes langues, ils sont spécialistes en cocktails cubains et internationaux, ils étudient l’histoire de la région, ils font connaître la culture.

L’affluence de visiteurs ne cesse de croître à Viñales, même à la basse saison, à tel point que, parfois, le nombre de touristes semble dépasser celui des habitants de la région.

C'est là le résultat d'un essor économique dans plusieurs domaines. Le voyageur ne se contente plus de loger dans une chambre impeccable, il veut aussi partager la vie quotidienne des Cubains. Le folklore, en quelque sorte. Et à Viñales, il est sûr d'être servi.

Les personnes qui viennent découvrir Cuba veulent vivre comme les Cubains, manger comme les Cubains, s’asseoir à la porte d’une maison coloniale située dans la rue principale pour voir passer les gens, se reposer à l’ombre d’un flamboyant, lire un livre ou écouter les histoires sur la vie quotidienne des voisins.

Boire un daiquiri préparé avec les citrons du jardin, goûter un plat créole assaisonné avec des épices maison et cuisiné au feu de bois, voilà ce qu'on trouve chez l'habitant, à Viñales : des établissements privés qui restent essentiellement cubains et d’où on peut admirer les mogotes, les paysages, la culture, un tourisme différent.

Traduction : Alicia Beneito

Habana XXI

Habana XXI s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Habana XXI souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues. Habana XXI privilégie la chronique comme mode d’expression,  pour sa forme plus humaine, plus proche des réalités de l’île. Prédomine donc la « première personne » dans les témoignages, exprimant ainsi une expérience vécue représentative de la Cuba du XIXe siècle. Habana XXI sur Youtube. 

Sur le même thème