Nous sommes sur la bonne voie

2012-06-07 17:10:20
Nous sommes sur la bonne voie

Les résultats économiques ont contribué à alléger les pressions financières. La croissance économique et l’excédent de la balance des paiements en 2004 et 2005 sous-tendent la campagne politique VAMOS BIEN « Nous sommes sur la bonne voie ».

En 2005, l’économie cubaine a enregistré une croissance de 11,8%. Les autorités cubaines ont adopté une nouvelle méthodologie en vertu de laquelle les services publics sont évalués en fonction de la valeur du marché et non pas du coût. Selon l’EIU, qui se base sur la méthodologie conventionnelle, la croissance a été de l’ordre de 8%. Quoi qu’il en soit, les résultats peuvent être qualifiés de positifs. 

Fin 2005, suivant cette même méthodologie, le PIB s’élevait à 39,1 milliards de CUP. Vu la dualité monétaire, il n’est pas du tout facile de convertir ce montant en dollars US. Selon l’EIU, le PIB était de l’ordre de 36,3 milliards de dollars. 

La croissance économique enregistrée pendant la période 2004 2005 et l’excédent de la balance des paiements ont permis à l’État cubain de mieux utiliser le budget pour compenser la diminution des salaires réels et l’insuffisance d’investissements.

Les entreprises étatiques des secteurs du gaz, du pétrole et du nickel ont réalisé certains investissements stratégiques clé, alors que la contrepartie a été assurée par les partenaires étrangers partie aux coentreprises. D’autre part, des fonds ont été réservés pour limiter la dépendance vis-à-vis des onéreux services de financement étrangers.

Des mesures plus rigoureuses pour lutter contre la corruption

De pair avec l’essor des investissements, la lutte contre « la corruption et les illégalités » dans les centres de travail a connu un nouvel essor en 2005-2006.

Le 16 octobre 2005, les personnels des stations-service havanaises Cupet Cimex et Oro Negro, de la société Cubalse, ont été remplacés par des étudiants de la filière Assistance sociale provenant de la province d’Holguín. Ce plan s’est étendu par la suite aux raffineries et aux centres de distribution de Cupet, entre autres secteurs. La participation des jeunes étudiants s’inscrit dans le cadre de la « Bataille d’idées » qui a débuté en 2000.

L’élargissement du réseau national de bureaux d’audit et l’importance attachée au ministère d’Audit et de Contrôle mettent en évidence la priorité accordée à la discipline et au contrôle économiques.

En octobre 2006, le journal officiel Juventud Rebelde a publié une critique minutieuse intitulée « La vieja gran estafa II » [La vieille grande escroquerie II] qui révélait les larcins et les détournements de profits commis dans les magasins et les cafétérias. La franchise de ces déclarations met en relief l’importance accordée à la volonté de trouver des solutions appropriées et de mettre un terme au statu quo. Au début de l’année, Raúl Castro signalait : « Le cancer mortel s’est disséminé depuis le genou jusqu’ici » [ce disant, il a touché sa poitrine].

Dépenses dans le domaine de l’infrastructure

En 2006, les dépenses de l’administration centrale devront augmenter de 23%.

52 hôpitaux et un grand nombre de polycliniques ont fait l’objet de travaux de réfection. Des ambulances et des appareils médicaux sont en train d’être achetés.

Il est prévu de construire 150 000 nouveaux logements et d’en restaurer 400 000. Les investissements annuels dans le secteur doubleront.

En 2004-2005, les travaux d’amélioration du réseau d’alimentation en eau se sont chiffrés à 240 millions de dollars US.

D’importants investissements ont été faits pour améliorer le réseau électrique et de petits groupes électrogènes, à un coût de plus de 800 millions de dollars (voir article), ont été achetés.

Le pays a aussi acquis un nombre considérable d’avions, de trains et d’autobus.

Relèvement des salaires

En 2005, les salaires et les prestations ont été relevés. La majoration des salaires minimum, pensions et prestations au titre de la sécurité sociale a eu lieu en mai et juin, alors que celle correspondant aux salaires des professionnels s’est produite en novembre.

Les paiements totaux effectués par l’État au titre de salaires et de prestations ont augmenté de 25,8% en 2005, soit 4,26 milliards de CUP. Le salaire moyen mensuel (gratifications comprises) est passé de 354 à 398 CUP, la pension mensuelle minimale de 55 à 164 et le paiement minimum de la sécurité sociale de 62 à 122.

2006 – Croissance économique et déficit budgétaire

Le ministre de l’Économie et de la Planification signalait une croissance économique de 12,5% dans les six premiers mois de 2006 (selon l’EIU, la croissance a été de l’ordre de 9%).

L’augmentation des dépenses pendant la période 2004-2005 a provoqué un déficit budgétaire du PIB qui est passé de 3,5% en 2004 à 4,2% en 2005.

2006 – Premiers indicateurs

D’après les informations, le PIB a enregistré une croissance de 12,5% au cours du premier trimestre de 2006. Selon les estimations officielles, la croissance annuelle est de 12%. En octobre, on signalait une augmentation du commerce brut de 27%.   

Cuba Absolutely

C’est avec un grand plaisir que nous soumettons à votre considération les éditions de Cuba Absolutely, une revue culturelle, un vade-mecum économique et d’affaires, un guide touristique. Tout sur Cuba, Cuba absolument. Informer, attirer, divertir sur la base de la richesse du contenu, tel est l'objectif.

Nombreuses sont les hyperboles et les opinions sur Cuba. La subtilité est l’une des premières victimes de la rancune existant entre le gouvernement de Cuba et les exilés cubains de Miami : elle est soit jetée par dessus bord, soit perdue dans la traduction. La réalité ? Cuba n’est ni le paradis tropical socialiste vanté par ses admirateurs ni la dictature tyrannique critiquée par ses détracteurs. Nous avons la chance de pouvoir écrire sur Cuba, un site riche en histoires fascinantes où la crainte d’épuiser les sujets ne nous hantera jamais. Nous n’avons pas la moindre intention d’offenser d’autres petits pays, mais Cuba a de l’esprit.

C’est une île qui a fait valoir sa propre manière de faire les choses pendant plus de quatre décennies. Le monde peut devenir routinier mais Cuba restera personnelle et unique. Cuba Absolutely est divisée en sections.

www.CubaAbsolutely.com

Sur le même thème