Télécommunications, en cours d’amélioration



La Empresa de Telecomunicaciones de Cuba (ETECSA), fondée en 1994, est une coentreprise créée par l’État cubain et la société mexicaine Grupo Domos. Son but était de combler le déficit d’investissements dans le secteur, ce qui se traduisait par un service très limité et par une très faible densité téléphonique.

La société italienne Telecom Italie a remplacé le Grupo Domos en tant que partenaire étranger. Le programme d’amélioration s’est cependant poursuivi. 

Une bonne partie des bénéfices récoltés par ETECSA provient des exploitants étrangers, y compris, depuis 1994, du paiement de la part des exploitants des États-Unis dont les communications sont acheminées notamment à travers un pays tiers.

Suite à la création en janvier 2000 du ministère de l’Informatique et des Télécommunications, le secteur a pu occuper une place de choix à l’intérieur de Cuba.

Investissements

Le programme d’investissements comprend :

• La numérisation du réseau téléphonique du pays afin de remplacer le système analogique archaïque par WAP (Wireless Application Protocole).

 [Fin 2004, 84% des services téléphoniques – y compris ceux de La Havane – avaient été numérisés, contre 23% en 2001.]

• En vertu d’un programme d’élargissement, plus de 420 000 lignes ont été incorporées entre 1997 et 2004.

 [Malgré cela,  on ne dénombrait que 96 lignes  pour 1 000 habitants, soit moins de  la moitié de la moyenne des pays d’Amérique latine et des Caraïbes.]

•Les travaux d’installation du réseau national de fibre optique ont pris fin en 2004.

Le marché du portable

Un accord a été négocié en 2003 en vue de la fusion de Cubacel et de C-Com, fournisseurs de services de téléphonie mobile, et d’ETECSA en vue de la création d’une seule compagnie téléphonique.

Depuis, l’emploi des portables s’est multiplié grâce aux améliorations apportées à l’infrastructure et à l’élimination de certaines restrictions.

Internet à Cuba

La politique officielle vise à maximiser l’accès à l’informatique. Les clubs d’informatique, proposant gratuitement des cours de formation ainsi que l’accès aux ordinateurs, ont été créés à cette fin. Toutes les écoles sont d’ailleurs dotées d’ordinateurs.

Seules de rares personnes peuvent accéder à Internet depuis le foyer. Les bureaux de poste locaux comptent des terminaux Internet, ce qui facilite l’accès du public aux services de courrier électronique et à l’Intranet cubain. L’accès depuis ces bureaux à la grande toile mondiale, si tant est qu’il existe, est très rare.