Un Habano pour bien finir le repas

2015-03-02 23:14:02
Un Habano pour bien finir le repas

Peu de produits peuvent être considérées comme étant les meilleurs dans leur catégorie. Il y a le champagne, le cognac ou l'armagnac …

Photos : Cubania

Dans l'univers du tabac et des cigares, seuls les Habanos bénéficient de ce statut. Mais que sont-ils exactement et d'où viennent-ils ? CUBANIA nous offre quelques précisions...

Les Habanos sont fabriqués à partir de tabacs cubains de qualité supérieure, protégés par l'Appellation d'Origine Protégée (AOP), réservée exclusivement aux marques les plus prestigieuses. Les marques officielles cubaines proposent des cigares en suivant des normes très rigoureuses, à partir de feuilles cueillies dans des zones déterminées, également protégées par l'AOP. Les Habanos sont élaborés « totalement à la main », en suivant des méthodes spécifiques utilisées depuis plus de deux siècles. Ces gestes se transmettent de génération en génération ; leur mode opératoire reste invariablement le même jusqu'à présent.

Ce sont plus de 500 processus tant au niveau agricole qu'en fabrication qui font que l'on considère le tabac noir cubain comme étant le meilleur. Tout ceci est dû essentiellement à la saveur et l'arôme uniques du tabac cubain obtenus grâce à l'union de quatre facteurs que l'on trouve uniquement à Cuba : les terres, le climat, les variétés de tabac noir cubain et le savoir-faire des vegueros (ouvriers travaillant dans la plantation) et des torcedores ou rouleurs (ouvriers qualifiés chargés de rouler les cigares). Des années de sagesse et de patience doivent s'écouler avant que l'on estime que la feuille est prête pour confectionner un Habano.

Un autre trait distinctif est la définition même des Habanos. Tous les Habanos sont cubains mais à l'inverse, tous les cigares fabriqués à Cuba ne sont pas forcément des Habanos. Leur matière première prévient exclusivement de terroirs AOP de premier rang : San Luis et San Juan y Martínez, enclaves dans la zone du tabac de Vuelta Abajo, où sont produites tous types de feuilles nécessaires à l'élaboration du produit phare.

Comment sont-ils fabriqués?

Les Habanos sont confectionnés à partir d'un mélange de six types de feuilles différentes.

4 feuilles pour la tripe (tabac au soleil) :

Volado (force 1) : apporte la combustion

Seco (force 2) : apporte l'arôme

Ligero (force 3) : apporte le goût

Medio tiempo (force 4) : les deux feuilles supérieures de la plante qui se reproduisent peu et servent à fabriquer exclusivement le mélange des Behikes de Cohíba

Une feuille pour la structure dite sous-cape ou capote : elle se fabrique avec les feuilles de Volado les plus larges

Une feuille pour la cape ou la robe : enveloppe extérieure du cigare permettant d'habiller la poupée (ensemble formé par la tripe entourée de la sous-cape) et d'offrir au regard une belle finition.

Recommandations des experts

–Ne jamais allumer un Habanos avec un briquet à gaz, directement à la bougie ou tout autre chose qui ne soit pas un cedrillo, une petite planche de bois que l'on trouve dans les boîtes à cigares.

Pour le rallumer, enlever la cendre en frappant très légèrement sur la cape, au dessus d'un cendrier.

On ne fume que les deux premiers tiers d'un Habanos, le dernier se jette.

On ne doit jamais éteindre un Habanos en l'écrasant contre le cendrier. Tel un roi, on doit le laisser mourir tranquillement.

Deux combinaisons classiques pour bien finir le repas

HABANO

Serie P no. 2 de Partagás, fortaleza fuerte

(pirámide 52 x 156)

Café Gourmet Montecristo Delegend

Ron Selección de Maestros Havana Club

HABANO

Coronas Gigantes de Bolívar, fortaleza fuerte

(Julieta no. 2 | 47 x 178)

Café Gourmet Cohíba Atmosphere

Ron Santiago Extra Añejo 20 años

 

OnCuba

Plateforme de communication qui compte un correspondant permanent à Cuba, est accréditée par le Centre de presse international du ministère des Relations extérieures de Cuba. Elle est publiée et exploitée par Fuego Media Group, une division de la société Fuego Enterprises, Inc. (FUGI), fondée et enregistrée en 2004 à l’État du Nevada, États-Unis. Elle s’est fixé pour objectif de promouvoir des thèmes variés sur la réalité cubaine pouvant s’avérer intéressants pour l’opinion publique nord-américaine et servir de liaison entre les deux marchés, contribuant ainsi à créer un pont solide entre les peuples cubain et étatsunien.

Page web: www.oncubamagazine.com

Sur le même thème