Une soirée au Bar Efe



Sur la rue 23, dans le quartier du Vedado, il existe un nouvel endroit à la fois moderne et bohème. Pourquoi exerce-t-il tant d'attrait sur les jeunes ?

Si d’aucuns pensent que le Vedado commence sur la Rampa, ils se trompent. De nouveaux endroits surgissent chaque jour sur cette large artère qu’est la rue 23 et qui rivalise avec la zone de loisirs du quartier de Miramar.

Un peu avant d’arriver à l’avenue des Présidents ou la rue G, comme la connaissent les jeunes de la capitale, le Bar Efe jouxte le parc qui rend hommage au pasteur Martin Luther King. En communion avec les idées du penseur et combattant, le rêve d'un amateur des nuits havanaises serait précisément le Bar Efe.

Un mélange original de tendances y attire un public varié et audacieux de la vie nocturne de la capitale. Une entrée, décorée d’objets anciens où une tasse et une assiette en porcelaine ébréchées servent de cendrier, conduit à une salle très fréquentée, avec des salons privés attenants où l'ambiance est à la fois moderne et classique.

La salle est spacieuse et mystique, éclairée par des bougies et des ampoules anciennes de couleur qui constituent la seule décoration du bar-restaurant. Les tables réservées sont couvertes de pièces d'étoffes rouges qui leur donnent un certain air d’alcôve ou de bacchanale grecque.

Conjointement aux jus tropicaux et aux salades de saison, on peut y déguster aussi des yogourts naturels et tout un choix de cocktails internationaux qui demandent un certain entraînement du palais si on est disposé à goûter à de nouvelles combinaisons, très peu courantes dans le pays, décorées à l'image du carnaval brésilien.

Et puisque nous allons jusqu’au Brésil en matière de couleurs, signalons que la musique de ce pays occupe aussi une place importante. Pour ne pas s’en tenir uniquement au choix des DJs, des ensembles de musique alternative font montre de leur savoir-faire et animent les soirées du Bar Efe. Les groupes qui proposent un répertoire international ponctué de rythmes modernes y ont également un espace assuré.

Ouvert depuis quelques mois, le Bar Efe promet de nous accueillir bien plus de fois que nous ne pourrions imaginer. Toutefois, une seule suffit à nous imprégner de sa magie.

Traduction : Alicia Beneito