Baracoa, entre nature et légende

2019-02-12 22:00:32
Ruth Soto Falcón
Baracoa, entre nature et légende

Photo : https://www.cubatesoro.com

Il est indéniable que les polimitas sont les escargots les plus beaux de Cuba. Leurs radiantes couleurs illuminent les campagnes cubaines. Le matin, lorsque les coquilles sont couvertes des gouttes de rosée, on a l’impression d’être en présence d’un arc-en-ciel.

Il y a des polimitas marron, rouges, oranges, jaunes. D’après ce qu’on dit, l’origine de ces escargots minuscules remonte à une légende d’amour ancestrale, qui a eu comme toile fond Nuestra Señora de la Asunción de Baracoa, premier bourg fondé à Cuba.

Voir activités à faire à BaracoaRivière du Yumurí à Baracoa

L’histoire raconte qu’un cacique cubain était éperdument amoureux d’une belle indienne de sa tribu. Le cacique décida de la courtiser et, pour ce faire, il voulut lui offrir un beau cadeau à même de l’émerveiller. Il songea d’abord aux fleurs et aux pierres précieuses. Mais, son cadeau devait, en plus, être à la fois spécial et unique.

Alors, une idée lui vint à l’esprit, celle de s’enfoncer dans la forêt pour s’emparer des couleurs de la nature et les offrir par la suite à sa bien-aimée.

Photo : www.dineroclub.net

La coquille des polimitas conjuguait le jaune intense du soleil, le rose des fleurs, le blanc de la crête des vagues et le vert des montagnes. Mais, à la tombée du jour, le soleil se cacha, ce qui lui empêcha d’attraper le bleu du ciel qu’il admirait tellement. Il dut alors se contenter du noir de la nuit, qu’il appréciait aussi pour son mysticisme et son charme.

Une fois réunies toutes les couleurs dont il avait besoin, il les offrit à sa belle pour sceller cet engagement éternel. La fiancée du cacique resta bouche bée devant les couleurs et la magie du cadeau. En échange, elle commença à exécuter une danse magnifique. Chaque pas reflétait une cadence inhabituelle et une joie née de la passion qui inondait leurs cœurs.

Tout au long de l’histoire, les différentes générations ont attribué à cette belle légende l’origine de ces créatures magiques qui habitent nos campagnes. Or, vous ne trouverez jamais un polimita bleu, tout simplement parce que le cacique ne put saisir cette couleur.

 Photo : www.dineroclub.net

Les polimitas sont endémiques de Cuba. Leur habitat se trouve notamment dans les sites reculés de la zone orientale, spécifiquement à Baracoa.

En espagnol, le mot polimita est constitué de deux éléments, à savoir poli (nombreux ; abondant) et mitos (raies ; bandes). Or, les bandes qui ornent la coquille de ces escargots ne sont pas uniformes, mais l’éclat des couleurs est certainement incontestable.

Hélas, tout ce qui est beau dans la nature est convoité, et ces mollusques ne font pas exception.

Les polimitas cubains sont sérieusement menacés d’extinction du fait d’être toujours en butte au harcèlement de braconniers qui cherchent leurs coquilles à des fins commerciales et décoratives.

Bien sûr, il ne s’agit pas en l’occurrence d’un problème actuel. La recherche des polimitas remonte à de longues années. On dit même que de nombreux colons européens les cherchaient pour les vendre sur les marchés du « Vieux Continent » à des prix très élevés.

Aujourd’hui, les Cubains savent qu’il faut laisser ces beaux bijoux de la nature en liberté. Ainsi, nous pourrons raconter à nos enfants la belle légende de l’escargot le plus beau de Cuba.


Traduction : Fernández-Reyes

Voir article source ici

Radio Enciclopedia

Fondée le 7 Novembre 1962, Radio Enciclopedia a commencé ses émissions avec un profil qui la différait du reste des stations de radio puisque elle transmettait de la musique instrumentale légère. Considérée comme une grande école pour la connaissance qu'elle transmet, du point de vue culturel, scientifique et spirituel, la station est l’une des plus populaires de la nation cubaine. À Présent, il y a 14 programmes avec des profils différents.

Site Web: www.radioenciclopedia.cu

Related Posts