Mois de la culture française à Cuba : une rencontre de cultures

2019-05-22 22:24:40
Omar González González
Mois de la culture française à Cuba : une rencontre de cultures

Célébré à Cuba depuis 2016, le Mois de la culture française offre aux Cubains et aux visiteurs l’occasion de profiter du plus représentatif de l’art, de la musique et de la gastronomie de l’Hexagone et de Cuba. Des expositions, des spectacles et même des fêtes deviennent un espace unique de rencontre entre ces deux cultures.

 affiche publicitaire du mois de la culture francaise à Cuba 2019

Photo de l’affiche de cette année 

Le Mois de la culture française à Cuba vient de commencer. Organisé par l’ambassade de France et l’Alliance Française de Cuba, l’évènement propose un groupe d’importantes manifestations culturelles de plusieurs genres : des expositions d’art et de design, des spectacles de musique et de danse, des rencontres et des conférences. L'Alliance Française de Prado, la Maison Victor Hugo, et d’autres institutions culturelles de La Havane seront les sièges principales de cette édition 2019. L’objectif, c’est de mettre en valeur les échanges culturels, vieux de siècles, entre les deux pays, et d’en promouvoir des nouveaux.     

Francois Hollande et Eusebio Leal, drapeaux cubain et francais, balcon de l'alliance francaise

Photo de François Hollande au balcon de l'Alliance de Prado avec Eusebio Leal, historien de la ville de La Havane, en 2015. Source : le Monde.fr

Comme l’a indiqué M. Patrice Paoli, ambassadeur de France à Cuba, cette initiative est née des échanges diplomatiques entre les deux pays et des visites des présidents François Hollande à La Havane en mai 2015, et Raúl Castro à Paris en février 2016. La même année, entre mai et juin, le Mois de la culture française a été célébré pour la première fois à Cuba. Depuis, nombre de reconnus artistes français et cubains participent chaque année.

exposition d'art, vidéo, personnes

Photo d’Entropic Now, la Zouze, projet d’art-vidéo et danse de Christophe Haleb, participant cette année au Mois de la culture française

 
 

Pour cette 4ème édition de ce que le populaire magazine cubain Vistar considère une « opportunité unique de serrer des liens culturels et des rapports de coopération artistique entre Cuba et la France », les organisateurs proposent un programme assez ambitieux, notamment centré sur l’art contemporain et le design, comme l’a expliqué M. Philippe Murcia, attaché de culture à l’ambassade de France, en conférence de presse le 15 mai. En effet, l’événement, célébré aussi à la ville de Santiago de Cuba, s’enchaîne avec la XIIIème Biennale d’art et la deuxième Biennale de design à La Havane, ainsi qu’avec l’ouverture de l’exposition du projet du Corridor Culturel de la rue Linea.

conférénce de presse, affiches, personnes

Conférence de presse à Prado, avec Philippe Murcia, Éric Chaux de l’ambassade et Marc Sagaert, directeur de l’Alliance Française de la Havane. Photo : Juan Carlos Borjas Portal Cubarte

Pour ce Mois de la culture française à Cuba, nous recommandons particulièrement l’exposition Noli me tangere de l’artiste française Alice Guittard au musée d’Arts décoratifs ; les expositions de design des écoles Boulle et Duperré à l’Alliance Française de Prado ; Arroz con Mango qui propose de mélanger la musique, la photographie, la danse, la littérature et la gastronomie, à l’Alliance Française et au restaurant Paparazzi ; la Fête de la Musique, à la Maison Victor Hugo ; et finalement, les concerts du grand chef d’orchestre Rémy Ballot.

Rémy Ballot dirige une orchestre de jeunes

Rémy Ballot, chef d'orchestre et violoniste, l'un des invités les plus connus ce Mois de la culture française

Pour vous tenir au courant de ce qui se passera pendant l’évènement, suivez les articles que Cubania publiera sur ses diverses manifestations les prochains jours.             

Habana XXI

Habana XXI s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Habana XXI souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues. Habana XXI privilégie la chronique comme mode d’expression,  pour sa forme plus humaine, plus proche des réalités de l’île. Prédomine donc la « première personne » dans les témoignages, exprimant ainsi une expérience vécue représentative de la Cuba du XIXe siècle. Habana XXI sur Youtube. 

Related Posts