Une aventure en plein ciel

2017-10-18 19:44:36
Olivia Ameneiros
Une aventure en plein ciel

Photo : Cubania

  Au-delà des eaux paradisiaques et d'une architecture inégalable, Cuba se distingue par ses paysages et ses sites naturels extraordinaires. C'est ainsi qu'elle dispose de plusieurs réserves de biosphère et de zones classées Patrimoine de l'Humanité. Même si la visite de ces lieux s'avère exaltante, le fait d'admirer la beauté depuis le ciel l'est tout autant. La tyrolienne apparaît alors comme un loisir particulièrement attractif que l'on peut pratiquer dans la plus grande île des Antilles. La sensation de se laisser glisser le long d'un câble en acier et rêver que l'on vole, est de la pure adrénaline pour ceux qui font le choix de ce nouveau loisir.

Où faire de la tyrolienne à Cuba?

  Pour ce faire à l'idée, il existe trois stations pour pratiquer ce loisir fort en sensations.

  Situé dans la vallée de Viñales, dans la province occidentale de Pinar del Río, le parcours en tyrolienne offre aux intéressés une excursion de presque un kilomètre. Divisé en quatre tronçons et huit plateformes, ce voyage suspendu offre aux sportifs une vue incroyable de la célèbre vallée, déclarée Patrimoine culturel de l'Humanité. De plus, cette option permet aux enfants de plus de douze ans de profiter de la promenade aux côtés d'un entraîneur.

  Grâce à cette possibilité de tandem, les plus jeunes aussi peuvent pratiquer cette activité. Ensuite, un autre des parcours aériens est situé dans le village communautaire de Las Terrazas, dans la province occidentale d'Artemisa. Mise en place depuis plus de vingt ans, il s'agit de la tyrolienne la plus ancienne de Cuba. Son câble aérien est le plus long avec une extension de 1,6 kilomètre. Un paysage stupéfiant de forêts, un lac et un panorama de la singulière communauté peuvent être découverts pendant le parcours. De cette façon, la traversée propose une perspective unique de la Sierra del Rosario, la première réserve de la biosphère déclarée à Cuba. Pour sa part, la tyrolienne la plus récente se trouve à Trinidad, une des villes du centre, dont l'architecture coloniale est la mieux conservée. Dans ce cas, la station permet d'observer la fascinante Valle de los Ingenios, aussi reconnue comme Patrimoine culturel de l'Humanité par l'UNESCO. Avec 1,2 kilomètre de longueur, les aventuriers pourront s'élever à plus de 50 mètres. Dans tous les cas, dans les stations, des instructeurs, des guides et des entraîneurs veillent à la sécurité des amateurs. Les moyens mis à disposition sont modernes et résistants. Chaque harnais peut supporter 3 tonnes. Le câble de déploiement résiste jusqu'à 25 tonnes. Seule exigence pour ceux qui choisissent cette aventure : ne pas avoir été opéré récemment, faire de l'hypertension ou avoir bu de l'alcool. De cette façon, les visiteurs pourront profiter d'une proposition originale d'aventure et de beauté naturelle, vue du ciel.

Photo : Cubania

 

Habana XXI

Habana XXI s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Habana XXI souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues. Habana XXI privilégie la chronique comme mode d’expression,  pour sa forme plus humaine, plus proche des réalités de l’île. Prédomine donc la « première personne » dans les témoignages, exprimant ainsi une expérience vécue représentative de la Cuba du XIXe siècle. Habana XXI sur Youtube. 

Sur le même thème