Tout savoir sur le Havane

Tout savoir sur le Havane

C’est la peau du cigare. Son apparence peut vous influencer. Si elle ne constitue pas l’essentiel du havane – la cape ne compte en réalité qu’en fonction de son poids (au mieux 3 % du cigare) –, sa qualité est loin d’être négligeable.

2012-10-03 20:47:37
Les lecteurs et les Havanes

Les lecteurs et les Havanes

Même si certaines explications agronomiques, climatologiques et même sociologiques sont mises en avant, le secret de l’extraordinaire qualité des havanes cubains ne pourra jamais être révélé. La clé ne se trouve pas seulement dans la très grande fertilité des terres de Vueltabajo, ni dans les soins traditionnels des vegueros (planteurs de tabac) ou dans l’habilité manuelle des torcedores (cigariers).

2012-10-03 20:44:06
Remedios

Remedios

Notre historien de Remedios affirme que sa ville fut la seconde réellement créée à Cuba en 1513, après Baracoa en 1511.

2012-10-03 20:26:07
Bertrand Vannière
Leonardo Padura, l'écrivain qui aimait les cigares

Leonardo Padura, l'écrivain qui aimait les cigares

L’un des plus grands écrivains actuels habite la banlieue de La Havane. Le ­créateur du magnifique Conde et du major Rangel qui aime tant les Cohiba nous a reçus chez lui, où il travaille en ce moment à son prochain roman, L’Homme qui aimait les chiens.

2012-10-03 20:25:39
Paul Leys
Pancho Cuba, un Noel au bercail

Pancho Cuba, un Noel au bercail

En temps normal, Pancho Cuba sème la totalité de ses plants en trois fois : au 15 novembre, au 10 décembre et au 10 janvier. Lors de ma seconde visite chez Pancho, nous sommes justement début janvier, je ne vois toujours rien… une terre brune à perte de vue.

2012-10-03 20:23:14
Bertrand Vannière
20 journées originales à La Havane

20 journées originales à La Havane

20 journées originales à La Havane.

2012-10-01 20:13:09
Victoria Hammond
Il n'ya pas de fumée... sans Habanos divins

Il n'ya pas de fumée... sans Habanos divins

« Fumer une cigarette équivaut à avoir des rapports sexuels ; fumer un havane équivaut à faire l’amour. »    Jeremy Irons, 2005 Le plaisir contempl...

2012-09-25 04:27:30
Dora Randall
Les nouveaux chefs cubains (1/5)

Les nouveaux chefs cubains (1/5)

Depuis le début de l’année 2011, l’état cubain autorise l’ouverture de restaurants privés de 50 couverts maximum. Ces paladares (le mot vient d'un feuilleton télévisé brésilien où l'héroïne était propriétaire d'un restaurant nommé Paladar, le « palais » espagnol) avaient été créés en 1992 pour palier au déficit de restaurants d’état alors que le tourisme était en plein essor.

2012-08-03 18:46:50
Stéphane Ferrux
Les nouveaux chefs cubains V

Les nouveaux chefs cubains V

Un autodidacte. Il a appris la cuisine avec son père et passa son enfance dans les cuisines des hôtels Sevilla, ou Habana Libre. Il a travaillé en Espagne, au Mexique, avant de multiplier les expériences dans les restaurants de La Havane, notamment à La Bodeguita del Medio.

2012-07-30 22:36:56
Stéphane Ferrux
Les nouveaux chefs cubains (4/5)

Les nouveaux chefs cubains (4/5)

Professeur à l'Ecole de Tourisme pendant plus de 10 ans, notamment au célèbre restaurant d’état, La Ferminia, Enrique a profité de sa charge pour participer à de nombreux festivals culinaires à l’étranger. Il a été formé dans un restaurant de Barcelone avant de revenir à Cuba comme chef d'un premier paladar en 2000, avant l’Atelier.

2012-07-30 22:23:33
Stéphane Ferrux
Festival du Habano 2007

Festival du Habano 2007

Il s’agissait peut-être d’une plaisanterie, ou d’une coïncidence. Peu importe la raison : le théâtre havanais Karl Marx a été la scène choisie pour inaugurer les festivités en l’honneur d’un grand pilier du capitalisme, le cigare fait main.

2012-06-07 17:10:30
Tabac de classe mondiale

Tabac de classe mondiale

Le tabac, qui a été cultivé pour la première fois dans la province de Pinar del Río en 1723, est aujourd’hui récolté dans les 14 provinces cubaines. Les conditions de l’île sont idéales pour la culture d’un tabac de toute première qualité.

2012-06-07 17:10:23

Articles récents