La Havane, retour vers le passé : un voyage au XIXème siècle (10/10)

La Havane, retour vers le passé : un voyage au XIXème siècle (10/10)

Où l’auteur relate, à travers deux lettres qu’il a reçues, les combats révolutionnaires dans la Capitale cubaine 2/2

2012-10-20 20:27:58
Revue Le Monde Moderne
Le Chevalier de Paris

Le Chevalier de Paris

Perpétuée en bronze, sa figure déambulera éternellement dans les rues havanaises. De même, très près de la sculpture, dans une crypte de la Basilique Mineure de San Francisco, reposent les restes mortels de ce célèbre personnage.

2012-10-10 05:00:53
Luis Calzadilla Fierro
La Havane religieuse

La Havane religieuse

Peut-être, à l'heure finale, les havanais s’attachent plus à la tradition chrétienne. Toutefois, dans cette lettre Fredrika Bremer commente «la religion est morte à Cuba ».

2012-10-10 04:59:03
Le coup de canon de neuf heures

Le coup de canon de neuf heures

Tous les soirs, depuis n’importe quel point de la ville, les havanais vérifient l'exactitude de leurs montres en entendant le son caractéristique du « coup de canon de neuf heures ». Beaucoup peuvent même reproduire mentalement les pas de cette cérémonie qui, depuis 1986, est recréée comme une fantaisie militaire dans la forteresse de San Carlos de la Cabaña.

2012-10-10 04:58:24
La rue Obispo

La rue Obispo

En transitant par cette artère citadine, il faut prendre en considération que – très tôt – elle remplit une fonction commerciale, à laquelle se sont progressivement ajoutés d'autres services.

2012-10-10 04:33:05
San Cristóbal de La Habana et El Vedado

San Cristóbal de La Habana et El Vedado

En réalité, les spécialistes admettent que c'est le 16 novembre de l'année 1519 qu'on a fixé définitivement l'emplacement de La Havane sur la côte nord, le long des rives d'un vaste port appelé Carenas par Sebastiàn de Ocampo, qui avait pu y réparer ses navires. Pour ce vieux loup de mer, connaisseur des îles, des mers et des ports, la vaste baie de type bourse, et l'étroite entrée protégée offrait un grand potentiel de développement pour des commerces et des industries d'armateurs.

2012-10-10 04:31:29
Raúl Martell Alvarez
Oisifs et laborieux

Oisifs et laborieux

On n'a jamais établi de statistiques du travail à Cuba, et on ne le fera probablement pas avant longtemps. Mais si on réalisait ce genre d'étude aujourd'hui, on découvrirait que le nombre d'hommes et de femmes qui travaillent réellement parmi nous est très réduit, non pas à cause d’un chômage inévitable mais d'une oisiveté ordinaire.

2012-10-10 04:26:11
Emilio Roig de Leuchsenring, Publié dans Carteles, 1943
D’Iberville, la fin cubaine d’une légende canadienne

D’Iberville, la fin cubaine d’une légende canadienne

Nous sommes le 9 juillet 1706. Ces dernières heures, une nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre dans toute la ville : le capitaine général Pedro Álvarez de Villarín, arrivé récemment d’Espagne, est mort soudainement d'un mal mystérieux. Au même moment et dans les mêmes circonstances, la mort du commandant de la puissante escadre française ancrée dans le port havanais, le Canadien Pierre Le Moyne d'Iberville, est annoncée.

2012-10-10 04:24:29
D’où vient « Cuba » ?

D’où vient « Cuba » ?

Tout le monde sur la planète appelle notre île « Cuba » mais peu savent l’origine et la signification de ce nom.

2012-10-10 04:14:52
Des pirates français en vue

Des pirates français en vue

Lors des premiers siècles de la colonisation espagnole, les flibustiers français se sont fait connaître par leurs attaques féroces contre les assaillants terrestres et maritimes. Deux noms rappellent la terreur de l’époque : Jacques de Sores et Jean David Nau (alias François l’Olonnais).

2012-10-10 03:52:07
La Real Fuerza, le premier château de La Havane

La Real Fuerza, le premier château de La Havane

La construction du château de la Real Fuerza fut terminée en 1577 après plus de vingt années de travail. C’est la première fortification dont a disposé La Havane pour se protéger des attaques maritimes.

2012-10-10 03:38:04
L'aventure cubaine de Churchill

L'aventure cubaine de Churchill

Winston Churchill, le plus grand amateur d’Havanes, a bien failli mourir à Cuba.

2012-10-10 03:34:40

Articles récents