Cronos vs Cuba

Cronos vs Cuba

Sur l’île le temps qui passe est un accident sui generis. Le cubain n’en fait pas grand cas : le temps n’est pas considéré comme quelque chose de précieux.

2013-10-25 18:26:08
Dazra Novak
L’amour sans formalités

L’amour sans formalités

En 1992, on célébrait à Cuba 200.000 mariages, alors qu’en 2012, 50.000. Les nouvelles générations de cubains préfèrent les unions libres au mariage.

2013-10-15 01:28:46
Fernando Ravsberg
L’Islam à Cuba

L’Islam à Cuba

Pour se réunir, les musulmans fréquentent la Unión Arabe de Cuba et la Liga Islámica Cubana, organismes distincts mais complémentaires situés à La Havane

2013-08-28 22:30:10
Nadia Merhrioui
La mise au bûcher du bonhomme de paille

La mise au bûcher du bonhomme de paille

Tout est prétexte : Un anniversaire, le premier mois du dixième petit-fils, les 30 ans de la belle-sœur favorite, le diplôme du benjamin de la famille… le plus important est de se réunir autour de la table, de déguster un repas du dimanche, bien que ce soit samedi, jouer une partie de domino, refaire le monde, et tout cela en famille. Loin de la ville, se rassembler n'est pas seulement une voie pour «décompresser » après une longue semaine de travail, c'est aussi la possibilité d'étendre son horizon à travers les autres.

2012-12-08 05:16:43
Les reines

Les reines

Les grands-mères sont sages. Elles pourraient faire un traité de n’importe quel sujet, même si parfois elles ne peuvent pas comprendre la modernité, le vécu leur donne le pouvoir suffisant pour être écoutées. Dans la cuisine, avec la couture, dans les soins des enfants elles sont de véritables chaires. Qui n'a pas goûté une de ces spectaculaires recettes que savent seulement faire ces chaudes matrones ayant le grade scientifique de super grands-mères ?

2012-12-08 04:58:02
Le quartier chinois de La Havane

Le quartier chinois de La Havane

Le principal secteur d’assise de la communauté chinoise à Cuba était le quartier chinois havanais – situé dans l'ancien quartier de Guadalupe, entre les rues Zanja, Reina, Galiano et Belascoaín –, qui s'est converti en un point d'attraction pour les Chinois des migrations postérieures, pendant la première moitié du XXème siècle.

2012-12-08 04:56:31
La maison du parfum

La maison du parfum

Le visiteur peut revivre, à travers de curieuses vitrines circulaires, la passion des Cubains pour la parfumerie française, mise en avant par la présence de marques comme Guerlain et Molinard.

2012-12-08 04:47:25
La guayabera, la mode cubaine dans son folklore

La guayabera, la mode cubaine dans son folklore

Les origines de la guayabera sont bien mystérieuses. Symbole de l’île de Cuba, cette chemise ample à plis et boutons est le reflet de sa population. Idéale au climat de l’île car gardant la fraîcheur, elle apporte une touché d’élégance tout en gardant une certaine désinvolture. Sa reconnaissance collective n’a pas été simple. Récemment la guayabera a été décrétée tenue protocolaire par les autorités cubaines.

2012-12-08 04:41:36
Les noms de famille et les héritages

Les noms de famille et les héritages

La culture hispanique, avec son sens très féodal du clan familial, est à l’origine de cette manie du nom de famille parmi les Cubains, et pas seulement de ceux associés à une fortune ou à un titre nobiliaire, car le nom de famille joue également le rôle d’identification de liens avec une communauté.

2012-10-31 04:06:59
Tisser, broder et… chanter

Tisser, broder et… chanter

Le legs de nos aïeules, qui dans l'intimité de la maison exerçaient l'art de combiner les aiguilles et les fils, est sauvegardé aujourd'hui à travers la Fraternité des Tisseuses et des Brodeuses de la Vieille Havane.

2012-10-10 04:35:28
María Grant
Le Quartier Chinois à La Havane

Le Quartier Chinois à La Havane

Les limites du Quartier Chinois de La Havane se trouvent dans les rues Dragones et Amistad, où l'on peut remarquer un portail classique, majestueux et traditionnel, bâti selon les caractéristiques particulières de l´architecture chinoise.

2012-10-05 05:25:53
Raúl Martell
Le «Babujal»

Le «Babujal»

L'esprit malin se présentait aux timides Antillais sous forme de lézard, mais très grand et très gros ; en cet état il s’appelait Babujal, une sorte de lutin qui s’installait dans le corps humain comme les anciens incubes et succubes en Europe.

2012-10-03 20:09:54
Antonio Bachiller y Morales

Articles récents