Facebook Instagram Twitter

Fêtes chez El Divino

Les soirées de folie de La Havane

Auteur:
Ailén, Rivero Hernández
-
6 août 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Au fil des années, El Divino est devenu l'une des organisations de fêtes les plus originales et attrayantes de La Havane, destinées au public gay.

Pour le public gay friendly amant de la diversité, de la musique et des spectacles de cabarets. Pour profiter d'un spectacle diverse et branché dans la communauté LGBT.

Même si le mouvement LGBTIQ+ (LGBT) est relativement récent à Cuba, La Havane à des évènements et des fêtes qui lui sont dédiés. Ces rendez-vous sont devenus très courus du fait de l'originalité des spectacles où la musique, la danse et surtout la liberté d'expression sont au programme. Parmi tous les projets existants, un se démarque par la qualité de ses soirées et l'intérêt qu'il suscite auprès du jeune public : le projet El Divino.

Une fois par semaine, au rez-de-chaussée du Théâtre National de Cuba, le club du Café Cantante affiche le drapeau multicolore. Depuis sa création, le projet El Divino y célèbre chaque samedi, la diversité et l'intégration ; c'est le jour idéal pour se détendre dans une ambiance exempte de tabous et de préjugés. De 23 heures à l'aube, El Divino, considéré comme la plus grande fête gay de la ville, affiche des prestations qui ne lui connaisse pas de rival. On y trouve spectacles transformistes ou humoristiques, shows de danseurs, strip-teases et concerts... le tout en sirotant l'un des nombreux cocktails de la carte, plutôt bon marché, dans un cadre agréable et spacieux. 

D'autres clubs de La Havane, connus pour leur ouverture d'esprit, proposent également des fêtes similaires. C'est le cas par exemple du cabaret Las Vegas, des bars Myxto, El Karabalí, La Esencia et SW Habana, pour ne citer que les plus connus. Et si vous êtes là au bon moment, vous pourrez également profiter des spectacles du projet El Divino dans ces cabarets.

Lorsque l'on participe à une fête de El Divino, il semblerait que l'on atterrit dans un univers parallèle. On y danse sur scène, et ailleurs, en toute liberté dans un espace confiné et préservé. S'il n'est pas difficile d'imaginer un tel lieu ailleurs dans le monde, il est encore compliqué pour les Cubains de s'y sentir totalement à l'aise. Le regard de la société cubaine sur ce type de soirée n'étant pas toujours bienveillant. El Divino représente cette facette peu connue de la ville, une facette à laquelle les Cubains sont, pour l'instant, peu habitués.    

traducteur:

Talía Rodríguez

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi