Facebook Instagram Twitter

Lagune Guanaroca

Auteur:
Editorial Cubania
Date de publication:
9 janvier 2024

En raison de ses valeurs naturelles, de son relief et de ses formations végétales, c'est un point d'attraction touristique et scientifique de grande importance. C'est un endroit idéal pour les amoureux de la nature.

Apprécier la beauté naturelle de la lagune, sa végétation et sa faune, notamment la colonie de flamants roses qui habitent les lieux en saison.

La lagune de Guanaroca est située à l’Est de la baie de Cienfuegos, dans la région centre-Sud de Cuba. Il s'agit d'une zone humide de 2,2 kilomètres carrés, alimentée par les eaux de la rivière Arimao et de la baie de Jagua. En raison de ses valeurs naturelles, de son relief et de ses formations végétales, c'est un point d'attraction touristique et scientifique de grande importance. Cette zone protégée possède une grande diversité biologique et une beauté naturelle. Elle est entourée de mangroves et constitue un véritable paradis pour l'observation des oiseaux, notamment en hiver. Dans les environs, il y a plusieurs sentiers qui mènent à une plate-forme d'observation d'où l'on peut facilement observer des pélicans, des tocororos et d'autres oiseaux endémiques. La colonie de flamants roses ajoute un charme au lieu. Dans la zone, des spécimens du lamantin des Antilles ont été observés, une espèce protégée car en danger d'extinction. Les spécialistes rapportent plus de 200 espèces d'oiseaux, 7 de mammifères, 3 d'amphibiens, 11 espèces de reptiles et plus de 600 de mollusques marins, terrestres et d'eau douce, en plus de près d'une centaine de variétés de poissons, crustacés et chéloniens. La lagune possède la barrière de mangrove la plus préservée du pays, ainsi que des plantes menacées d'extinction, certaines uniques à Cuba.

C'est un endroit idéal pour les amoureux de la nature. Plusieurs sites archéologiques ont également été découverts dans la zone de la lagune, parmi lesquels se distingue Cayo Ocampo, l'endroit où se trouvait un site d'agro-poterie qui aurait pu donner le nom au territoire de Jagua. Sur ce même cayo (îlot), entre les années 1513 et 1514, se basèrent l'état-major du conquérant espagnol Diego Velásquez et ses capitaines, qui prirent la décision de fonder les villes de La Santísima Trinidad et Sancti Spíritus.

Type de lieu
Lac
Classification du patrimoine
  • Réserve ou parc naturel
Texture de surface
  • Caillouteux
  • Surface sèche
  • Herbe
Área: 2200000m²
Contexte
Pleine Nature
Usages possibles
  • Observation de la vie sauvage
Heures de Service
  • Tous les jours, de 8:00 à 2:00 du matin
Classification environnementale
  • Paysage naturel
  • Refuge de la faune
  • Aire protégée des ressources gérées
Écosystèmes
  • D’eau douce
  • Forestier
  • Marécage
Formations naturelles
  • Rivière
  • Lac
  • Vallée
  • Crique
Flore
Groupes de plantes
Sous-arbrisseaux, Herbes, Mangroves.
Espèces d'intérêt
Mangle.
Faune
Groupes d'animaux
Oiseaux, Oiseaux migrateurs, Insectes, Mollusques, Poissons, Crustacés.
Animaux endémiques
Trogon cubaine, Polymita Picta - Escargot peint, Jutía conga - Rongeur, Manatí - Lamantin, Todie cubaine, Conure de Cuba, Cici petit-chanteur.
Données météorologiques
Saison Température moyenne °C Humidité relative % Ressenti thermique °C Précipitations ~ mm2
Eté 29 57 0 80
Hiver 23 43 0 14
Saison
Eté
Température moyenne °C
29
Humidité relative %
57
Ressenti thermique °C
0
Précipitations ~ mm2
80
Saison
Hiver
Température moyenne °C
23
Humidité relative %
43
Ressenti thermique °C
0
Précipitations ~ mm2
14
Caractéristiques physiques du site
Voies d'accès
Route - Bus / Peu de circulation, Auto / Peu de circulation. Chemin - A pied / Peu de circulation.
Tendances
  • Eco-friendly
/!\ RISQUES
  • Piqures de moustiques

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi