Facebook Instagram Twitter

Le Mojito et le Daïquiri

Recettes des cocktails cubains les plus célèbres

Auteur:
Editorial Cubania
-
28 août 2013

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

On ne peut pas compléter une collection de recettes typiques de la cuisine cubaine sans dédier un article aux cocktails cubains les plus célèbres : le mojito et le daïquiri.

C’est grâce au climat, à la grande variété de fruits exotiques, à la présence de l’un des meilleurs rhums du monde et surtout par la créativité des Cubains que l'île est devenue un lieu de prédilection pour la création des cocktails. 

Dès la fin du XIXe siècle, on a commencé à mélanger des alcools avec des fruits frais dans cette île des Caraïbes. Selon Julio César Menne, de l’Association des Maître-Coktails de Cuba, c’est le Cuba Libre et le Daïquiri qui furent les premiers cocktails à être préparés à Cuba.

Le Cuba Libre qui tient son nom du cri d’indépendance des séparatistes pendant la guerre contre l'empire espagnol, apparaît à Cuba durant l’intervention militaire américaine et naît du mélange entre le rhum cubain et le coca-cola américain, auquel on ajoute une touche de citron.

Le Daïquiri apparut dans la province orientale de Santiago de Cuba : il est principalement composé de rhum blanc, de citron et de glace et fut créé pour atténuer les fortes chaleurs qui règnent dans cette zone.

À la Havane, au cours des premières décennies du XXe siècle, les bars à cocktails se sont multipliés en vue d’accueillir les milliers de touristes américains en quête d’amusement et qui, au fil des années, fuyaient la Prohibition qui sévissait alors aux États-Unis.

Peu à peu, de nouveaux cocktails firent leur apparition et ont reçu des noms d’hôtels, de cabarets ou d’étoiles de cinéma. A titre d’exemple, mentionnons le Mary Pickford et même le Spécial Hemingway, qui ressemble fortement au Daïquiri, mais avec une double dose de rhum et sans sucre.

Parlons à présent du Mojito, célèbre et rafraîchissante boisson, qui apparut tout d'abord sur les plages de Cuba au cours des longs étés chauds, caractéristiques de l’île. Toutefois, son lieu de culte est depuis longtemps la Bodeguita del Medio, située dans la Vieille Havane, où l'élaboration du Mojito constitue une tradition. Les spécialistes considèrent que la préparation des cocktails est un véritable art nécessitant connaissance, talent et amour.

Mais celui qui sut le mieux décrire son amour pour les cocktails cubains est Ernest Hemingway, prix Nobel de littérature, quand il s’exprima ainsi, évoquant ses choix parmi les lieux en vogue à la Havane : « mon Mojito à la Bodeguita et mon Daïquiri au Floridita »

LE MOJITO

Ingrédients

Préparation

  1. Mettez le jus de citron, le sucre et la feuille de menthe dans un grand verre.
  2. A l’aide d’un mortier (ou d’une cuillère), écrasez le tout pour faire ressortir le jus de menthe et mélangez afin de diluer le sucre.
  3. Vous pouvez ajouter un peu d’eau minérale pour vous faciliter la tâche. Ensuite, incorporez la glace, ajoutez le rhum blanc et terminez avec l’eau gazeuse. 
  4. Remuez et décorez le verre d’une paille ou d’une cuillère à cocktail, d’une tranche de citron et d’une feuille de menthe.

LE DAÏQUIRI

Ingrédients

Mélanger tous les ingrédients dans un shaker ou un mixeur avec de la glace et passer le tout dans le verre à cocktail froid ou servir avec des glaçons.

LE DAÏQUIRI FLORIDA

Préparation

  1. Reprendre les mêmes ingrédients que précédemment, en y ajoutant 5 gouttes de marasquin.
  2. Mélanger le sucre et le citron, ajouter la glace en morceaux, le rhum et les gouttes de marasquin.
  3. Battre vigoureusement le mélange pendant 30 secondes jusqu’à ce qu’il soit « frappé ». Servir dans des verres à cocktails.
  4. Accompagner de 2 courtes pailles.

Et bien sûr : à savourer avec passion, mais à consommer avec modération...


Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi