Facebook Instagram Twitter

Restaurant Grados

L'inventivité d'un chef hors-norme

Auteur:
Bertrand Ferrux-Bigueur
-
14 septembre 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

À Cuba, on va souvent dîner pour l'ambiance, le lieu, le cadre ou la décoration... Voici un restaurant où le plus important est ce qu'on y déguste, en effet la présentation de l'assiette, la texture des produits et la saveur du plat sont les priorités du chef Raulito Bazuk.

En couple, en famille ou entre amis. Pour goûter une cuisine cubaine savoureuse et originale à un prix raisonnable. La gastronomie à la fois inventive et simple du chef Raulito.

Au cœur du Vedado, confiné dans une rue tranquille, Grados ouvre ses portes comme nombre d'établissements de La Havane, au rez-de-chaussée d'une grande villa néo-coloniale. Un portail modeste s'ouvre sur un petit jardin et une terrasse végétalisée, où quelques tables seulement sont dressées. On peut aussi choisir le salon, intimisme et guère plus grand. Le menu est rapidement présenté car le service est très professionnel. Autre particularité, la carte ne comporte que quelques plats, 14 exactement, proposés en 3 actes, comme au théâtre : 5 scènes pour les entrées, 7 pour les plats de résistance et 2 pour le troisième acte qui fait office de dessert.

En réalité, et toujours comme pour un spectacle, on a plus affaire à un programme qu'à une carte de restaurant car à chaque proposition, l'explication s'impose, de son histoire à sa composition. On retrouve par exemple les plats rubia de oros verdes (blonde aux yeux verts) ou secreto de mulato (secret du mulâtre) pour les plus originaux mais également les plus classiques filete de res (filet de bœuf) ou camaron con coco y mango (crevettes noix de coco et mangue). En réalité, même les définitions les plus simples deviennent des assiettes très élaborées où les ingrédients cubains sont mélangés comme nulle part ailleurs et cuisinés avec une touche originale.

Mais Raulito est bien cuisinier avant d'être poète : élève de l'Institut Gato Dumas, certainement la meilleure école culinaire d'Amérique Latine, il a choisi, il y a à peine 3 ans de créer Grados. Une aventure qu'il voulait certainement plus originale et plus qualitative en terme de cuisine que ce qui existait sur la place : pari réussi.

Si on dîne à Grados en amoureux, en famille ou entre amis ; le déjeuner accueille plutôt les fonctionnaires ou hommes d'affaires du quartier. Et la table est vite devenue une référence, il est préférable de réserver. Avant de déguster, on scrute avec autant d'envie que de curiosité les assiettes de ses voisins : tout semble si original et savoureux !

Informations pratiques

Restaurante Grados
Rue E #362, entre les rues 23 et 25, Vedado, La Havane
  • Ouvert tous les jours dès 12h30
Ordre des prix
  • Environ 25 CUC pour entrée, plat, dessert et boisson
Se restaurer
Le Vedado

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi