Facebook Instagram Twitter

Restaurant Jíbaro’s

Un projet gastronomique, social et écologique, situé au cœur de la Vieille-Havane

Auteur:
Ailén, Rivero Hernández
-
14 septembre 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Jíbaro’s est un restaurant situé dans la rue Merced, dans le quartier défavorisé de San Isidro de la Vieille Havane, récemment transformée par un projet d’art urbain : District d'art de San Isidro.

Pour les personnes désirant une gastronomie créative dans une rue un peu moins touristiques de la Vieille Havane. Pour les cocktails originaux et de qualité, avec ou sans alcool (les fameux mocktails!). La grande peinture murale à l’entrée du bar.

Rien qu’en appréciant la façade de Jibaro’s, le visiteur sait qu’il va entrer dans un lieu différent. Un graffiti représentant un jíbaro (chien sauvage), du célèbre artiste urbain M. Myl, couvre l’intégralité de l’entrée accueille le visiteur en une explosion de couleurs. La carte du restaurant, offre un grand choix de plats de la gastronomie traditionnelle cubaine et internationale, qui varient constamment. À cela s'ajoutent les cocktails, primés dans le cadre de différents événements et concours. Les fondateurs, David Roque et Diana Figueroa, participent fréquemment à des cours pratiques et manifestations sur la culture culinaire et la mixologie, où ils partagent leur savoir-faire et encouragent d’autres établissements à adopter des politiques respectueuses de l’environnement. Ils sont aussi à l’origine du projet ConBAC, qui regroupent des entrepreneurs cubains passionnés par la mixologie pour des événements de création de cocktails d’auteur.

Une autre proposition unique de Jíbaro’s est le repas thématique qu’il offre tous les vendredis. Y a-été présentée la cuisine pakistanaise, scandinave, russe, mexicaine, africaine, chinoise, marocaine, thaïlandaise, libanaise et même hébraïque. Pour la population locale, cette ouverture aux gastronomies du monde est d’une extrême valeur, dans un pays avec peu de variété culinaire.

Les samedis sont consacrés aux journées communautaires. Le projet « Jibareando » a pour objectif de sensibiliser les enfants du quartier à la lutte en faveur de la protection de l’environnement, et ce par le biais d’activités telles que des jeux traditionnels et des compétitions.

Jibaro’s paraisse a vu le jour avant et indépendamment du projet d'art urbain qui a transformé le quartier, et a obtenu une reconnaissance nationale et internationale, non seulement pour la qualité et l’originalité de ses plats et boissons, mais aussi pour les toujours des pratiques respectueuses de l’environnement développée par ses fondateurs, aussi bien dans l’élaboration que dans la gestion des déchets. Au début de cette année par exemple, le restaurant a remplacé les pailles en plastique jetables par d’autres en acier inoxydable.

Avec une atmosphère accueillante, des prix abordables pour le public local et une gamme étendue d’offres, Jíbaro’s est devenu l’un des restaurants les plus populaires de la vieille ville, constituant ainsi un point de référence pour les nationaux et les visiteurs.

Informations pratiques

Bar Jibaro's
Rue Merced #69, entre les rues San Ignacio et Cuba, Vieille Havane
  • Tous les jours de midi à 23h30.
Ordre des prix
  • Environ 20 CUC pour un repas (entrée, plats, dessert, boisson).
Se restaurer
La Vieille Havane
traducteur:

Fernández & Reyes

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi