Facebook Instagram Twitter

Escaleras de Jaruco

Auteur:
Editorial Cubania
-
15 janvier 2024

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Le parc a été créé en 1967 à l'initiative du commandant Fidel Castro, qui appréciait les beautés naturelles de la région.

Visiter une zone naturelle protégée pleine d'intérêt touristique située à l'Ouest de l'île, proche de La Havane.

Le parc est situé dans la municipalité de Jaruco, province de Mayabeque à Cuba. Il occupe une superficie de 18 km², ses élévations ne dépassent pas 350 mètres de hauteur, avec une végétation dense d'une beauté caractéristique et une faune d'une grande diversité, où se trouvent certaines espèces endémiques de Cuba et de l'ouest du pays. On y trouve le centre touristique Parque Escaleras de Jaruco et la station de télévision satellite Terrena Caribe. Parmi les grottes de la région se trouvent celle connue sous le nom de Cueva del Cura, avec un dénivelé de 150 mètres considéré comme l'un des plus profonds de l'Ouest du pays et d'une grande importance stratégique, et la Cueva de Aguirre où le major général de de l'Armée de Libération José María Aguirre, considéré comme l'éminent patriote de la municipalité de Jaruco a eu son poste de commandement.
La zone caverneuse regroupe également la grotte Sitio Perdido et la grotte Los Tarecos, la grotte Jagüey, la grotte Yagruma et la Cueva de los Bandidos, où des vestiges archéologiques ont été découverts. Une autre grotte de grande valeur culturelle est la Cueva del Águila où la sculptrice Ana Mendieta a sculpté ses œuvres connues sous le nom de Las Mujeres de Piedra dans la pierre de la grotte elle-même. Pour les exigences du tourisme, de nombreux cafés, restaurants et hébergements ainsi qu'un parc de loisirs pour enfants ont ouvert. En raison de la beauté du paysage, le tourisme de nature est développé dans le lieu, conçu pour ceux qui souhaitent également compléter les offres traditionnelles pour profiter de l'attrait des excursions et des promenades à travers la campagne. Le parc a été créé en 1967 à l'initiative du commandant Fidel Castro, qui appréciait les beautés naturelles de la région. Fin 2009, la direction du Parti communiste de Cuba et le gouvernement du territoire, avec le soutien d'entités de la province de Mayabeque, ont conçu un plan de réactivation progressive du parc qui lui permet d'accueillir jusqu'à 3000 visiteurs par week-end.

Considéré comme zone protégée, le parc sera prochainement inscrit dans le Système National d'Aires Protégées de Cuba, en raison de la richesse de sa flore et de sa faune, de la beauté de son paysage mais aussi pour ses ressources historiques et culturelles.

Montagne
Usages possibles
  • Observation de la vie sauvage
Environnement · Pleine Nature
Classification environnementale
  • Paysage naturel protégé
Écosystèmes
  • Montagneux
  • Forestier
Formations naturelles
  • Montagne
Flore
Groupes de plantes
Conifères, Sous-arbrisseaux, Plantes grimpantes, Palmiers, Hibiscus elatus.
Espèces d'intérêt
Gommier rouge, Palmier royal, Fromager, Mangue, Cèdre, Avocat.
Faune
Groupes d'animaux
Mamiphères, Oiseaux, Oiseaux migrateurs, Reptiles, Amphibiens, Insectes, Mollusques, Poissons.
Animaux endémiques
Trogon cubaine, Boa cubain, Jutía conga - Rongeur, Todie cubaine, Pivert, Turdus, Moqueur polyglotte, Urubu de tête rouge.
Caractéristiques physiques du site
Voies d'accès
Sentier - Auto / Forte circulation, Bus / Forte circulation.
Niveau de bruit
Haut
Topologie
Altitude
  • Maximale · 350 m

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi