Facebook Instagram Twitter

Callejón de Hamel

Une ruelle entièrement transfigurée par l’artiste cubain Salvador González

Auteur:
Stéphanie de Silguy & Géraldine Boitard
-
14 septembre 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Étonnante, gaie, colorée, amusante, la Callejón de Hamel (la ruelle de Hamel) pourrait-être ainsi décrite. Fameux lieux du street-art et de la culture afro-cubaine, il permet une de se plonger dans l'univers haut en couleurs de son créateur, l'artiste Salvador Gonzalez Escalona.

Adapté à tous les publics. Pour découvrir une ruelle particulière, haut-lieu du street-art, revisitée par un artiste cubain du sol aux murs, en passant par les citernes d’eau et autres mobiliers urbains. Les clins d’œil au Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry.

Le Callejón de Hamel, petite ruelle piétonne s'étendant sur 200 mètres située dans le quartier de Centro Habana, attire les touristes venus nombreux pour découvrir cet endroit original, revisité par l’artiste cubain Salvador Gonzalez Escalona à partir des années 1990. Pour cela il a utilisé des restes de peinture, et aurait même utilisé de la peinture pour carrosserie, ainsi que des objets abandonnés comme des baignoires. Les habitants du quartier l’ont aidé en lui apportant toutes sortes de choses qu’il a utilisées pour réaliser ses œuvres. Le sol, les murs, les citernes d’eau… petit à petit, tout a été transformé dans cet espace d’une centaine de mètres. Il y a des sculptures, des peintures murales, des messages inscrits, le regard est attiré de tous les côtés.

C’est un lieu qui vit, l’artiste y produisant en permanence de nouvelles œuvres. Il n’est d’ailleurs pas rare de l’y croiser, reconnaissable avec sa barbe poivre et sel. L’artiste est autodidacte et puise ses inspirations chez Dali, Miro, Picasso. Il en résulte une œuvre mélangeant cubisme et surréalisme. Salvador est également santero, soit un prêtre de la santería, croyance issue de la rencontre entre les religions africaines apportées à Cuba par les esclaves et le catholicisme. Les références à la culture afro-cubaine sont ainsi nombreuses dans son art. Il est reconnu à l’extérieur du pays et est considéré comme un des plus grands muralistes d’Amérique Latine. Il a réalisé des expositions et des peintures murales en Europe, aux États-Unis ou encore au Mexique. Une galerie en contre-bas dans la ruelle présente et vend ses œuvres.

Des petites boutiques, galeries et bistrots ont également ouverts leurs portes au milieu des œuvres pour profiter de la manne touristique. Des démonstrations et cours de rumba sont proposés aux visiteurs le dimanche à midi. Mais attention à la foule…et aux pickpockets ! L’endroit est victime de son succès et peut parfois paraître oppressant, entre le nombre de touristes et les locaux qui s’improvisent guides touristiques ou insistent pour vendre des CDs de musique locale.

Informations pratiques

Callejón Hamel
Entre les rues Hospital et Aramburu, Centro Habana, La Havane
  • Espace ouvert
Ordre des prix
  • Entrée libre
A visiter
Centro Habana

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi