Facebook Instagram Twitter

Cathédrale de San Cristóbal de La Havane

Cathédrale baroque construite par les jésuites au XVIIIe siècle

Auteur:
Stéphanie de Silguy & Géraldine Boitard
-
16 septembre 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

La Cathédrale de San Cristóbal, située dans l'un des plus vieux quartiers de La Havane, est l'une des plus anciennes d'Amérique latine, son nom lui a été donné en hommage à Christophe Colomb, dont elle aurait abrité les cendres. Un lieu chargé d'histoire.

Adapté à tous les publics. Pour visiter la Cathédrale de la Havane, construite au XVIIIème siècle, qui aurait accueilli un temps les cendres de Christophe Colomb. La façade baroque, avec ses deux tours asymétriques.

Sa façade de style baroque espagnol colonial est remarquable. Large de 35 mètres, elle a la forme d’un imposant quadrilatère. Sa particularité : ses deux tours asymétriques. La tour de gauche est plus étroite que celle de droite pour laisser un passage sur la rue adjacente. Dans la tour de droite se trouvent deux cloches, une fabriquée à Mantanzas, proche de la Havane, l’autre en Espagne. Les trois portes de la façade, en cèdre et en acajou, sont d’époque. Les murs ont été construits avec des blocs de corail provenant du Golfe du Mexique. Des fossiles marins et des teintes rouges peuvent ainsi être observés à certains endroits. À l’intérieur se trouve trois nefs et huit chapelles latérales, avec un décor franco-italien. Le peintre italien Giuseppe Perovani a réalisé trois fresques surmontant l’autel, dont une mettant en scène l’ascension de Marie. Du côté droit de la nef on peut accéder au clocher de la cathédrale, avec une jolie vue sur la ville.

La Cathédrale San Cristóbal de La Havane fut construite entre 1748 et 1777 à l’initiative des Jésuites qui furent expulsés de Cuba avant la fin de sa construction. Dédiée à l’Immaculée-conception, l’église fut promue cathédrale en 1789, lorsque La Havane fut hissée au rang d’évêché. La cathédrale aurait abrité les cendres de Christophe Colomb entre 1796 et 1898, date à laquelle elles auraient été rapatriées par les espagnols dans la Cathédrale de Séville.

La cathédrale San Cristóbal de La Habana est considérée comme l'une des plus belles constructions religieuses baroque du continent. De nombreuses transformations ont été effectuées au cours des années. L’intérieur de style baroque a été transformé en style néoclassique plus sobre au cours du XIXe siècle et des remaniements ont eu lieu pour que la lumière pénètre mieux. Une visite de charme qui vaut le détour, pour les férus de monuments historiques et ceux qui aiment découvrir les trésors architecturaux de Cuba.

Informations pratiques

Catedral de la Virgen María de la Concepción Inmaculada de La Habana
Sur la Plaza de la Catedral, au croisement des rues Empedrado et San Ignacio, Vieille Havane
  • Tous les jours, le matin jusqu’à midi.
  • Temps de visite : 30 minutes environ.
Ordre des prix
  • Entrée : gratuite, 1 CUC pour monter en haut du clocher droit
A visiter
La Vieille Havane

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi