Facebook Instagram Twitter

Musée de la Révolution

Histoire de Cuba depuis la période coloniale

Auteur:
Stéphanie de Silguy & Géraldine Boitard
-
15 septembre 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Le Musée de la Révolution constitue un incontournable pour mieux comprendre l’histoire de Cuba.

Pour tous publics. Mieux connaître l’histoire de Cuba depuis la période coloniale, avec un focus important sur la période de la Révolution. Le parti pris pour raconter l’histoire, intéressant pour mieux comprendre l’état d’esprit et la fierté nationale des Cubains.

Il retrace l’histoire de Cuba de la période coloniale aux années 1980. Les informations, assez complètes, sont présentées de manière chronologique sur les différentes périodes de l’histoire cubaine : période coloniale, dictature sous Batista, édification du socialisme. À noter quelques éléments marquants au cours de la visite, comme les impacts de balles dans l’escalier principal, témoins de la tentative d’assassinat de Batista en 1957, ou encore les uniformes militaires tâchés de sang. Le Rincón de los cretinos (coin des crétins), présentant des caricatures de Batista et des présidents américains Bush et Reagan, interpellera également les visiteurs. La visite se termine à l’extérieur avec le Pavillon Granma, qui expose le Yacht utilisé en 1956 par Fidel Castro et ses camarades pour rentrer du Mexique et tenter de renverser le gouvernement cubain. Le magnifique édifice des années 1920 qui abrite le musée, mérite, en tant que tel, le détour, avec sa galerie des glaces conçue sur le modèle de celle du château de Versailles. Ce bâtiment a d’abord abrité le palais présidentiel jusqu’à la chute de Batista en 1959, puis a été occupé par le gouvernement révolutionnaire jusqu’en 1974, date de l’ouverture du musée.

Pour visiter le musée il faudra un peu de courage, la muséographie est datée et il faut parfois faire des efforts pour digérer les éléments présentés en espagnol, et parfois en anglais. Des guides peuvent accompagner les visiteurs dans leur parcours, il faut néanmoins garder du recul face à un discours orienté et fortement empreint de propagande. Si les bénéfices du socialisme sont largement mis en avant - accès à la santé, éducation, etc. - , la dénonciation des agressions américaines - importation de la dengue hémorragique par la CIA, embargo, etc. - tient également une place importante. Cette manière de raconter l’histoire aide à comprendre l’état d’esprit de certains Cubains et le culte voué aux « héros de la révolution », malgré les difficultés auxquelles ils font face au quotidien.

Informations pratiques

Museo de la Revolución
Rue Refugio #1, entre les rues Zulueta et Montserrat, Vieille Havane
  • Tous les jours de 10h à 17h (vente de billets jusqu’à 16h)
  • Temps de visite : environ 1h30-2h
Ordre des prix
  • 8 CUC, possibilité de guide pour 2 CUC (en espagnol)
A visiter
La Vieille Havane

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi