Facebook Instagram Twitter

Place de la Cathédrale

Un musée du baroque cubain

Auteur:
Stéphanie de Silguy & Géraldine Boitard
-
1 octobre 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

La place de la Cathédrale est la plus récente et la plus uniforme des quatre places principales de La Havane, vivante et animée lors des célébrations, elle dispose également de l'une des plus vieilles églises d'Amérique du sud, une visite incontournable.

Pour tout public. Pour découvrir une place baroque et la plus vieille église d’Amérique du Sud. Le banquet du 31 décembre organisé sur la place.

Tous les édifices qui y se trouvent sur la place de la Cathédrale datent du XVIIIe siècle, un véritable musée du baroque cubain. Les constructions les plus remarquables sont : le Palais des Marquis de Aguas Claras, la Maison de Lombillo, le Palais du Marquis de Arcos et le Palais des Comtes de la Maison Bayonne, qui héberge actuellement le Musée d'Art Colonial. Sans oublier l'illustre église jésuite qui la borde et dont elle porte le nom : la Cathédrale de San Cristobal, d'architecture baroque, elle fut construite sur un siècle à partir de 1750, ce qui en fait une des plus anciennes églises du continent. La place quant à elle commence son histoire en 1700. Auparavant, et jusqu'à la fin du XVIe siècle, ce lieu était un espace fangeux, d’ailleurs il se nomme toujours la ciénaga (le marécage). En effet, autrefois, le canal ouvert « Zanja Real » qui fournissait de l’eau à la ville arrivait non loin de la place. Peu à peu, avec les œuvres de construction des environs, il a été asséché et la place y a été construite.

Régulièrement des fêtes sont organisées sur la place, notamment des célébrations le 31 décembre. Elle se transforme alors en une élégante salle à manger extérieure avec des tables nappées de blanc et des bougies. À la tombée de la nuit un son et lumière est même projeté sur la façade de la Cathédrale.

Pour poursuivre la visite, quelques lieux intéressants autour de la place méritent le détour. Le Centre Wifredo Lam, dédié à l’art contemporain, des expositions temporaires y sont régulièrement organisées. On trouve également dans le Callejón del Chorro, l'Atelier d'art expérimental de graphique, où les artistes cubains réalisent de l’eau-forte, des lithographies et des sérigraphies. Leurs œuvres sont d'excellente qualité et sont un échantillon remarquable de l'art plastique cubain, on peut en faire l'acquisition à des prix assez raisonnables. Enfin, tout près de la place, ne manquez pas La Bodeguita del Medio, baptisée « La Maison du Mojito » depuis son ouverture en 1942. Un des lieux cultes d’Ernest Hemingway, à la sortie n’hésitez pas à signer votre nom sur le mur !

Informations pratiques

Plaza de la Catedral
Place de la Cathédrale, rue Empredrado, entre les rues Mercaderes et San Ignacio, Vieille Havane
  • Espace ouvert
Ordre des prix
  • Entrée libre
A visiter
La Vieille Havane

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi