Facebook Instagram Twitter

Reprise du tourisme à Cuba

Quelles mesures pour des vacances « sans covid » ?

Auteur:
Stéphane Ferrux-Bigueur
-
13 avril 2021

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Sont résumées ici les mesures sanitaires mises en place pour voyager à Cuba. Elles sont actualisées en fonction de leur évolution. Voir en particulier la rubrique « Dernière minute ».

Cuba face à la pandémie covid-19
Cuba face à la pandémie covid-19

Bien que Cuba soit toujours en phase "épidémique de transmission autochtone limitée", c’est à dire que l’épidémie a repris sur tout le territoire de façon isolée et contrôlée, le pays reste ouvert au tourisme, notamment pour les vols venus d’Europe.  Dans le même temps la France maintient la fermeture de ses frontières aux non français ou non résidents pour entrer dans le pays. Pour sortir du territoire, il faut pouvoir justifier d’un motif impérieux. Ces mesures ne sont pas valables pour nos voisins européens.

Dernière minute – Résident ou touriste, attention aux différences de protocoles

 Pourquoi les quelques européens qui choisissent de venir à Cuba en ce moment font-ils, par erreur, une quarantaine de 6 jours et se soumettent à deux tests PCR ?
Probablement par manque d’information, car pour tous ceux qui voyagent, l’entrée à Cuba ne se traite pas de la même manière, selon qu’on soit touriste, résident ou Cubain vivant à l’extérieur.

AUGMENTATION DES CAS DE COVID A CUBA

La recrudescence du COVID-19 à Cuba est le contrecoup des réunions familiales de la fin d’année 2020. Les cubains vivant à l’extérieur sont venus visiter leurs familles. En effet les mesures qui étaient en place pour entrer à Cuba étaient efficaces dans le cas du tourisme, mais l’étaient moins s’agissant de résidents ou familles de résidents. Les touristes étaient pris en charge dans les hôtels et hébergements avec un contrôle efficace faisant respecter tests de dépistage et isolements. Les familles quant à elles, de nouveaux réunis après un an de confinement, étaient beaucoup moins disciplinées et organisées dans ce sens. Effectivement, comment faire appliquer à un fils, une mère, un parent le maintient d’une distance de plus d’un mètre dans la maison ou le port du masque en permanence ?

Différence de traitement entre les touristes et les Cubains ou résidents

Afin de traiter efficacement les réunions familiales et de manière générale, les retours au pays et l’intégration à la société, Cuba a pris de nouvelles mesures. Néanmoins pour éviter trop de contrainte pour les voyages touristiques qui n’ont pas été mis en cause dans la nouvelle vague de prolifération du virus, le protocole d’origine de l’entrée à Cuba s’est maintenu pour les étrangers non-résidents.

C’est ainsi que le pays se retrouve avec deux protocoles d’entrée, un pour les touristes avec 48 heures maximum d’isolement et un PCR, et un nouveau protocole pour les résidents et Cubains de 6 jours d’isolement et deux PCR.

LES ETAPES ET LES DIFFERENCES DE PRISE EN CHARGE A L'ARRIVEE A CUBA

Ces étapes sont détaillées tout au long de cet article. Voici listé ici un résumé pour mettre en évidence les différences selon que l’on soit touriste ou non.

Protocole commun d’entrée

    • Débarquement de tous les passagers de l’avion.
    • Test PCR pour tous les passagers.
    • Passage à immigration : remise du ticket migratoire qui indique la classification A si l’on vient en touriste,
    • Déclaration de santé,
    • Sortie des bagages,
    • Passage rapide à la douane,
    • Sortie de l’espace voyageur de l’aéroport,
    • Remise du ticket migratoire à la personne chargée du registre, et orientation vers le Représentant.

Pour les touristes, avec une carte de tourisme et un programme réservé

    • Le représentant de l’agence de voyage accueille les voyageurs.
    • Transfert en taxi vers l’hôtel réservé (Différent des hôtels pour isolement de 6 jours).
    • Séjour dans l’hôtel pendant 2 nuits minimum.
    • Résultat du test PCR au bout de 48 heures maximum.
    • Si le test est négatif, déroulement normal du programme réservé.

Pour les résidents à Cuba et les Cubains vivant à l’extérieur, avec un carnet de résident ou un passeport cubain

    • Le représentant de l’agence locale Cubatur vérifie la réservation de l’hôtel pour l’isolement et organise le transfert.
    • Transfert en bus ou taxi vers l’hôtel réservé.
    • Séjour dans l’hôtel pendant 5 nuits minimum.
    • Résultat du premier test PCR au bout de 48 heures.
    • Second test PCR.
    • Résultat du second test PCR au bout de 6 jours.
    • Si le test est négatif, le voyageur s’intègre à sa communauté.

RESUME SUR LES MESURES ACTUELLES. 

Même si Cuba autorise toujours les entrées pour le tourisme européen, à partir de février 2021 et jusqu’à nouvel ordre, il ne sera plus possible de faire un voyage touristique à Cuba depuis la France. Cela reste néanmoins possible, en partance d’un autre pays européen, sous réserve des mesures qu’appliquent chacun d’eux.

Du côté de Cuba, la nouvelle phase apporte également une nouvelle contrainte : Les premières 48 heures du séjour à Cuba sont réalisées dans des hôtels aménagés. Les voyageurs sont pris en charge dès l’aéroport, appliquant les mesures sanitaires décrites dans cet article, puis ils sont transportés dans un hôtel spécialement préparé à cet effet.

D’autre part, les mesures suivantes restent valides : restaurants fermés, aucun spectacle ni concert, aucune excursion vendue sur place, capacité des hôtels limitée à 60 %.

Mais passés les deux jours en relatif isolement, dans un hôtel qui peut être très agréable, et avec un test négatif, le programme du séjour à Cuba se déroulera normalement. Il est néanmoins conseillé d’opter pour des programmes sans trop de déplacements et de favoriser les sites balnéaires.

Evolution des mesures à moyen terme

Comment prendre en compte les mesures sanitaires actuelles dans l'organisation d'un voyage ?

Il faut distinguer deux cas de figure pour les professionnels du voyage et les voyageurs en général.
• Les voyages déjà programmés et qui se dérouleront à partir de mars 2021
• Les projets de voyages, avec des dates de départ prévues en général pour cet été 2021, voire pour l’hivers 2021/22

Pour les voyages programmés à partir de mars 2021

Les vols et mesures d’entrée dans le pays étant constantes, il n’y a pas de raison de changer des dates de voyages confirmées pour le moment. En effet, les mesures actuelles ne devront pas évoluer dans les prochains mois. Il est recommander qu’à une semaine du départ, les voyageurs entrent en contact avec Cuba Autrement pour confirmer les mesures sanitaires du moment. Si celles-ci ne permettent pas l’organisation normale du programme, Cuba Autrement s’engage à rembourser ou reporter le voyage, sans frais.
Quelques modifications sur place seront peut être à envisager en fonction de la situation du moment. Les lieux fréquentés par les voyageurs ainsi que les formes de contrôle étant très différents de ceux couramment utilisés par les autochtones, les besoins de modifications d’un programme sont en réalité peu nombreux, la situation des lieux fréquentés par le tourisme étant stables.

Pour les projets de voyages, pour l’été et pour l’hivers 21/22

A Cuba comme ailleurs, l’objectif de sortie de la pandémie est lié à celui de la vaccination des populations. Cuba n’a pas encore programmé précisément sa campagne, mais le directeur du laboratoire Finlay en charge du développement du vaccin cubain, lors de la dernière visite du président Diaz-Canel, a ratifié l’objectif de vaccination de tous les cubains durant le premier semestre 2021.
Conjugué aux objectifs européens, il parait raisonnable de programmer un voyage « sans contrainte » à Cuba pour le troisième trimestre de 2021. Un voyage prévu pour cet été 2021 pourra se réaliser correctement dans le cadre des mesures actuelles.

Le Covid-19 à Cuba, par rapport au reste du monde

Objectivement Cuba a su maîtriser la pandémie, grâce notamment au réseau du système de santé fortement implanté, où chaque habitant est facilement contrôlable, et grâce à des mesures strictes contre la prolifération du virus. La fermeture des frontières dès le début des premiers cas fut également une mesure décisive dans le contrôle de la maladie. Les possibles foyers sont systématiquement mis en quarantaine. Un immeuble, un quartier, voire une ville entière si nécessaire peuvent être ainsi coupés du reste de l’île. 
L’ensemble du territoire est surveillé en permanence, on y applique les perquisitions, la détection aux frontières, et le respect des consignes dans les espaces publiques, ceci, garanti par la présence permanente des forces de l’ordre.

Les grands rassemblements, les fêtes et concerts sont toujours très limités voire interdits. Les établissements publics comme les banques, mais aussi les hôtels et les restaurants travaillent en capacité restreinte et appliquent des mesures d’hygiène systématiques sous le contrôle de l’État. 

Il faut ainsi constater que Cuba est peu contaminé par rapport à d’autres pays comme les Etats-Unis, l’Espagne ou encore la France. Ainsi Cuba comptabilise par millions d’habitants (/MH) - au 10 novembre 2020 -  depuis le début de la maladie, quelques 650 cas/MH, alors que les Etats-unis en sont à plus de 31 000 et l’Espagne proche des résultats français, à presque 29 700. La moyenne mondiale se situant à 6 500 cas/MH. Cuba est donc 40 fois moins contaminé que la France !

Chiffres du COVID19 à Cuba vs le Monde
Chiffres du COVID19 à Cuba vs le Monde

Objectif tourisme

Et malgré ces bons résultats, Cuba a choisi, pour des raisons économiques évidentes, de relancer la machine touristique, première source de devises du pays, au risque de se voir contaminé par les visiteurs. Les mesures pour un tourisme sans Covid ont donc été bien pensées. Avec tout d’abord un contrôle systématique aux frontières de chaque voyageur par le test PCR. Mais aussi et surtout, grâce à la vigilance d’un système de santé extrêmement bien quadrillé, la possibilité d’intervenir sur n’importe quelle point de l’île en cas de détection d’un possible cas.

Contrôler tous les visiteurs en permanence tel est, ni plus ni moins, le plan de reprise du tourisme à Cuba !

Comment se préparer au voyage à Cuba ?

Informations officielles depuis l’ambassade de France à La Havane :
La situation de la pandémie, à Cuba et en France, change régulièrement. Les directives sont donc susceptibles d’évoluer. Il est recommandé avant toute chose d’aller voir sur le site du Ministère des Affaires Etrangères, quelles sont les recommandations officielles de la part du gouvernement français. Voir ici.

Se rendre à Cuba restent possibles puisque le pays maintient ses frontières ouvertes, mais les conditions de la France ne permettent pas les voyages touristiques.
Les seuls motifs acceptés pour sortir de France sont les suivants :
Motifs impérieux d’ordre personnel ou familial :
- Décès d’un membre de la famille en ligne directe d’un frère ou d’une sœur
- Garde d’enfants par le parent investi de l’autorité parentale
- Convocation par une autorité judiciaire ou administrative
- Impossibilité légale ou économique de rester sur le territoire actuel
- Étudiants en début, reprise ou fin de cycle d’études
Motif impérieux de santé :
- Urgence médicale vitale
Motifs impérieux professionnels :
- Missions indispensables à la poursuite d’une activité économique
- Professionnel de santé concourant à la lutte contre la Covid 19
- Missions ponctuelles liées à l’exercice de prérogatives de puissance publique
- Sportifs professionnels de haut niveau pour la participation à des rencontres validées.

Les membres des autres pays européens ne sont pas concernés par ces mesures et peuvent effectuer un voyage à Cuba, même s'ils transitent par un aéroport français.

Réserver un vol pour Cuba

Les compagnies qui continueront à desservir La Havane de manière régulière sont Air France, depuis Paris et Iberia depuis Madrid. La compagnie Condor assure la ligne entre Frankfort et Varadero. A signaler que les vols européens de pré-acheminement ne fonctionnent pas normalement ; il est donc recommandé de bien se renseigner pour rejoindre Frankfort, Paris ou Madrid.
Tous les billets d’avion pour Cuba seront majorés à partir de décembre 2020 par une taxe de 30 USD, mesure imposée par le gouvernement cubain, qui demande ainsi aux voyageurs une participation aux mesures mises en place dans toutes les installations touristiques pour garantir la santé de tous.

Les 3 Tests PCR

Quelques jours avant le voyage

A partir du 1er janvier 2021, les autorités cubaines exigent une attestation de test PCR à l'entrée dans le pays. Ce certificat doit être réalisé 72 heures avant le vol et sera présenté aux autorités compétente à l'aéroport. Penser à anticiper le rendez-vous au laboratoire. En France, et dans de nombreux pays européens, le dépistage du Covid-19 est pris en charge par l'assurance maladie sans ordonnance, quelle que soit la destination.

A l'arrivée à Cuba

Dès la sortie de l'avion, avant même de passer le contrôle de l'immigration, un test PCR est effectué sur tous les voyageurs. Les résultats seront donnés en 48 heures maximum. Ils conditionnent la réalisation du programme de voyage.

Avant de partir de Cuba

La majorité des pays européens exigeant un certificat de test PCR à leur frontière, Cuba met à disposition des voyageurs différents hôpitaux, sur tous le territoire, capables de réaliser le test en 48 heures avant le vol de retour. La liste de hôpitaux est transmise sur place par l'organisateur du voyage. Les résultats sont envoyés par courrier électronique directement au voyageur le jour de son départ. Les compagnies aériennes contrôlent ce certificat sur les smartphones des voyageurs au moment du check-in à l'aéroport.

Assurance

Les autorités cubaines ne demandent pas d’attestation d’assurance aux arrivants en provenance d’Europe. Néanmoins il est conseillé de vérifier, avec son assurance et avant le voyage, les conditions en cas d’infection COVID durant le séjour.

Dans le bagage à main*

Un seul bagage à main est autorisé. Pensez à emporter à bord :
• Plusieurs masques chirurgicaux, à porter obligatoirement pendant toute la durée du voyage.
• Des mouchoirs à usage unique.
• Un flacon de gel hydroalcoolique (<100 ml).
• Votre stylo personnel pour remplir les formulaires distribués à bord.

Masques chirurgicaux contre le COVID19
Masques chirurgicaux contre le COVID19

Valises

Les règles pour les bagages n’ont pas été modifiées. En général les compagnies permettent deux valises par personne en soute, selon le type de billet de 23 ou 32 kg maximum. A signaler que de leur côté, les autorités cubaines ne permettent que 25 kg de bagages plus 10 kg de médicaments,  libres de taxe.

Rejoindre l’aéroport*

Pour vous déplacer sur le territoire français, et donc rejoindre l’aéroport de départ, vous devez justifier votre voyage en présentant une attestation de déplacement dérogatoire ainsi que votre billet d’avion. Ici, les dernières informations officielles et les modèles d’attestations à télécharger.

A l’aéroport de départ*

Pour limiter l'affluence, l'accès aux aéroports parisiens est restreint aux voyageurs, et aux personnes accompagnant des mineurs ou des voyageurs ayant besoin d'une assistance.

Aéroport de Paris Charles de Gaulle (France)
Aéroport de Paris Charles de Gaulle

Préparation des aéroports en Europe

• Des affichages, des annonces et des marquages au sol rappellent les mesures de distanciation.
• Tous les comptoirs d'enregistrement sont équipés d'écrans de protection en plexiglas.
• Les comptoirs d'enregistrement et les bornes sont désinfectés régulièrement.
• Des distributeurs de gel hydroalcoolique sont à disposition.
• Un contrôle de température corporelle peut être mis en place au départ de certains vols.

Enregistrement et dépôt de bagage

Dernière minute : 

Depuis février 2021, tous les ressortissants français ou résidents en France doivent pouvoir justifier d'un motif impérieux pour sortir du territoire. Le voyage touristique n'étant pas un motif, il n'est pas possible de voyager à Cuba depuis la France. Néanmoins le reste des pays européens n'appliquant pas cette mesure, les voyageurs des autres pays européens, même en passant en transit par la France, peuvent se rendre à Cuba pour un voyage touristique.

Les documents à présenter au comptoir d’enregistrement sont les suivants :

• Passeport en cours de validité
• Carte de tourisme, remplie sans rature

Durant l’application des mesures sanitaires, les compagnies demanderont également (format digital)

• L’attestation de déplacement depuis la France
• L’attestation du Test PCR de moins de 48 heures

Il est précisé que les voyageurs en transit depuis le reste du monde, passant par un aéroport français, ne sont pas soumis à l’enregistrement. Le pays d’origine étant celui de l’enregistrement, celui-ci appliquera ses propres mesures.

Durant le vol

AIR RENOUVELÉ TOUTES LES 3 MINUTES*
Les avions Air-France sont équipés d'un système de recyclage de l'air constitué de filtres HEPA « High Efficiency Particulate Air », identique à celui utilisé dans les blocs opératoires, qui capte 99,9 % des particules. L'air est ainsi renouvelé toutes les 3 minutes.

NETTOYAGE QUOTIDIEN ET DÉSINFECTION RÉGULIÈRE*
Aspiration des moquettes, des sièges et des têtières. Nettoyage de toutes les surfaces de contact : tablette, accoudoirs, écran de divertissement, télécommande, racks à bagages, hublots et toilettes

OFFRE À BORD*
Dès l’arrivée à bord, une lingette désinfectante est à disposition. Sur les vols domestiques et courts, le contexte sanitaire conduit à réduire l’offre à uniquement un passage de service de verre d’eau dans toutes les cabines. Sur les autres vols, l’offre à bord est maintenue, avec des produits généralement sous film ou emballés individuellement.

DECLARATION DE DOUANE
Peu avant l’atterrissage, le personnel de l’avion distribue un formulaire de déclaration de douane qu’il faut remplir à la main, un par famille. Il sera remis en toute dernière étape à l’officiel des douanes, en passant la dernière porte de l’aéroport après récupération des bagages.

ATTESTATION DE SANTE
De la même manière, un second formulaire sera à remplir peu avant l’atterrissage. Il s'agit de l'attestation de santé, véritable déclaration sur l'honneur attestant qu'on est en pleine forme. Celle-ci sera à remettre aux personnels de santé dans l’aéroport avant la récupération des bagages.

* source d’information Air-France Protect

A l’aéroport d’arrivée

Contrôle de la température des passagers à leur arrivée à Cuba
Contrôle de la température des passagers à leur arrivée à Cuba

Cuba demande jusqu'à nouvel ordre une attestation de test PCR. Elle sera à présenter avec le passeport en cours de validité après le retour en France et la carte de tourisme au comptoir d’immigration. Une attestation de santé et une déclaration de douane, distribuées dans l’avion, seront à remettre lors des différentes étapes de sortie de l’aéroport.
Tous les aéroports internationaux cubains sont ouverts et appliquent strictement le même protocole à chaque arrivée d’avion. Il s’agit entre autres des aéroports de La Havane, Santa Clara (Cayo Santa Maria), Cayo Coco, Santiago de Cuba.

Protocole d’entrée à Cuba

Test PCR à l'arrivé à Cuba
Test PCR obligatoire à l'arrivé à Cuba

• Depuis la porte de l’avion jusqu’à la première salle de contrôle, toujours muni de son masque, respecter la distance minimum de 1,50 mètre entre chaque personne.
• Premier test de température à l’entrée de la salle.
• Si ce premier contrôle se révèle positif, c’est à dire une température supérieure à 37°C, vous serez immédiatement transféré vers le centre de soins le plus proche. Vous serez mis en observation afin de déterminer les causes de fébrilité.
• La salle de contrôle est aménagée avec différents comptoirs en forme de boxe individuel protégé par une vitre en plexiglas. C’est ici que tous les passagers sont soumis au test PCR
• Les arrivants se dirigent ensuite aux boxes de contrôle migratoire, où ils présenteront leur passeport, leur programme de voyage et leur carte de tourisme. Moment de retirer le masque quelques secondes pour la photo du visage (reconnaissance faciale). L'officier d'immigration fait ici la différence entre les voyageurs munis d'un programme touristique et les voyageurs, soit résidents à Cuba, soit d'origine cubaine en visite chez leur famille. L'officier remet à chaque voyageur un ticket de classification migratoire. On est de classe A lorsqu'on vient en touriste.
• Le passage des bagages à mains sur le tapis pour le contrôle au rayon X est la prochaine étape.
• Puis vient la Remise de l’attestation de Santé, formulaire rempli normalement dans l’avion.
• Quelques pas pour se diriger vers la salle de remise des bagages par un tapis roulant circulaire.
• Avant de passer la dernière porte et de se retrouver dans le hall de l’aéroport, dernier contrôle des bagages et remise de la déclaration de douane, remplie dans l’avion.

Premières rencontres

Dans le Hall de l'aéroport une petite table sert de comptoir pour le registre des classifications migratoires. C'est ici que que les voyageurs remettent le ticket reçu de immigration. Ainsi le chargé de registre peut diriger chaque voyageur au bon représentant, que l'on soit touriste, résident ou cubain vivant à l'extérieur.

Les représentants d’agences de tourisme sont présents dans le hall, repérez le vôtre, il montre une pancarte avec votre nom ou le nom de votre Agence. Notre représentant vous donnera les premières indications et vous accompagnera jusqu’à votre moyen de transport. 

Les voyageurs résidents ou d'origine cubaine, quant à eux, seront obligatoirement dirigés vers l'agence cubaine officiellement désignée, présente dans l'enceinte de l'aéroport. A La Havane il s'agit des agences Cubatur et Havanatur. Ces voyageurs seront automatiquement transférés vers leur hôtel de confinement où ils se maintiendront 5 nuits, temps de réalisation d'un second PCR.

Transport de l’aéroport vers le lieu d’hébergement

Tout comme les bus, les taxis et les voitures de location sont désinfectés après chaque course, entre chaque client. Les chauffeurs ont reçu une formation afin d’appliquer correctement les mesures d’hygiènes durant leurs services.

Arrivée sur le lieu d’hébergement

Environ une demi heure sépare l’aéroport José Marti de La Havane et votre hébergement. Qu’il s’agisse d’un hôtel de type international de grande capacité ou d’un petit hôtel particulier, les mesures sont les mêmes, qu’ils soient fonctionnaires de l’Etat ou propriétaires privés, tous les hôtes cubains, à travers le pays ont reçu la même formation pour accueillir leurs clients.
• Masque obligatoire.
• Contrôle des mesures d’hygiène et de désinfection par un organisme de Santé Public, en chambre, en cuisine, dans les lieux communs.
• Occupation de chambre réduite à la moitié.
• Respect des distances, et capacité réduite dans les salles de restaurant.

Dernière Minute

A partir du 6 février 2021, les 24 ou 48 heures nécessaires à l'obtention du résultat du test PCR se réalisent dans les hôtels préparés à cet effet. Ces hôtels pour le tourisme international sont à distinguer des hôtels de confinement mis à disposition pour les résidents et les cubains arrivants. 

Les premières 24 heures à cuba 

• Résultat du test PCR
C’est par l’intermédiaire de votre lieu d'hébergement que seront donnés, après 24 heures, les résultats du PCR réalisé à l’aéroport. Votre hôte est en relation directe avec les services de santé chargés de contrôler votre état.
Si ce premier contrôle se révèle positif, vous serez immédiatement transféré vers l’hôpital le plus proche, spécialement organisé pour le traitement du virus. Vous serez, ainsi que les proches voyageant avec vous, mis en confinement et en observation pendant une dizaine de jours, au terme desquels un second PCR sera effectué et devra être négatif pour sortir de l’hôpital.

Programme du premier jour à Cuba

Les visiteurs sont tenus d’attendre le résultat du PCR sur leur premier lieu de logement. Il est donc obligatoire de passer les deux premières nuits à Cuba dans le même hébergement.
L’arrivée étant tardive, la première soirée est naturellement consacrée à la reconnaissance du lieu d’hébergement.
Le lendemain, la première journée à Cuba est consacrée en matinée aux dernières mises au point et recommandations concernant le programme de séjour. Selon le lieu d’hébergement qu’il s’agisse d’un grand hôtel équipé d’une piscine, de bars, de terrasses et autres installations de loisirs, ou qu’il s’agisse d’un hôtel particulier avec des installations réduites mais toutes aussi confortables, il faudra rester sur place, à l’intérieur. Certains hôtels proposent néanmoins des lieux de restaurantion spécifiques pour les voyageurs en attente, ce qui permet de sortir de la chambre. En soirée, vers 18h00 devront tomber les résultats… tout le monde négatif !

Le séjour à Cuba

Vos hôtes sont en relation directe avec les services de santé chargés de contrôler votre état durant votre séjour à Cuba. Ce contact entre le lieu d’hébergement et le contrôle sanitaire est relayé automatiquement auprès des hôtes et des dispensaires ou cabinets médicaux de chaque étape. Il permet à tous les voyageurs d’avoir  un suivi permanent et un professionnel de santé facile à contacter en cas de doute sur des symptômes, toux, état fébrile, etc. 
Dans toute l’île, chaque hôtel particulier dépend d’un dispensaire situé à proximité, avec au moins un médecin de garde. Les grands hôtels, balnéaire notamment, sont également équipés d’un cabinet médical avec au moins 3 personnels de santé.

Plaza Mayor à Trinidad
Plaza Mayor à Trinidad

Des mesures généralisées

Durant tout votre séjour vous aurez contact avec les membres de notre équipe, guides, chauffeurs, hôtes... étatiques ou privés. Tous ont été formés directement par les organismes locaux de santé de l’État Cubain pour appliquer correctement et de manière standard les mesures anti-Covid. Ils sont ainsi régulièrement contrôlés. Ces professionnels du tourisme ont également un accès permanent aux organismes chargés de vérifier la santé de chaque voyageurs. Ce déploiement gigantesque est rendu possible grâce à l’organisation même de la santé publique à Cuba, où chaque quartier, chaque institution, et par extension chaque acteur touristique dépend d’un médecin, d’un dispensaire, d’une policlinique. Ce réseau permet également la centralisation des données et le déploiement des moyens en un temps record, une organisation capable d’endiguer très rapidement toute possibilité de contagion.

Préparer son voyage de retour vers la France, point d'entrée en Europe

(Se renseigner auprès de son ambassade pour l’entrée dans un autre pays de la Communauté Européenne)

Pour entrer sur le territoire français, que ce soit en transit ou pour un séjour, chaque voyageurs de plus de 11 ans doit être muni des documents suivants :
 - Une attestation de déplacement vers la France. Cette déclaration sur l’honneur est téléchargeable ici.
voir le document : "Déplacement depuis un autre pays extérieur à l'espace européen"
 - Le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (test RT-PCR) réalisé moins de 72 heures avant le départ.

Notre assistance sur place se chargera d’accompagner les voyageurs trois jours avant la fin de séjour vers les centres de dépistages agréés pour les étrangers (différents de ceux des cubains), pour l’obtention de l’attestation du test PCR.
De la même manière, notre service de conciergerie mettra à disposition si nécessaire le formulaire pour l’attestation de déplacement.

Ces documents seront à présenter lors du check-in du vol retour, à l'aéroport, aux membres de la compagnie aérienne.
Tous les frais, et notamment ceux du test PCR, sont pris en charge par Cuba Autrement pour ses clients.

Plus de détails sur le site de l’Ambassade de France à La Havane

L’aéroport à Cuba pour le vol de retour

Au terme de votre séjour, et toujours en pleine forme, vous rejoindrez l’aéroport. En coordination avec votre chauffeur, notre assistant vous y accueillera et vous expliquera si nécessaire les dernières mesures. 
Une dernière prise de température sera effectuée en entrant dans le grand hall.
Si ce dernier contrôle se révèle positif, c’est-à-dire une température supérieure à 37°C, vous serez immédiatement transféré vers le centre de soins le plus proche. Vous serez mis en observation afin de déterminer les causes de fièvre. Aucun passager ne pourra embarquer dans l’avion avec des signes de fébrilité.
Puis ce sera le check-in, sans faire la queue et finalement les comptoirs d’immigration à passer dans les conditions similaires de celles de l’arrivée

De retour à la maison 

C’est vrai qu’il aura fallu se soumettre à quelques contraintes, mais elles n’auront pas trop perturbé le bon déroulement de votre séjour. Vous aurez pu profiter de la découverte des sites naturels, des villes et villages et même des rencontres – à 1,50 mètres de distance – avec ceux qui vous auront raconté leur histoire, expliqué leur société. Dépaysement, culture, plage… en toute sécurité, grâce à une infrastructure et une discipline bien préparées. Finalement le voyage à Cuba aura été une découverte de tous les moments et une expérience enrichissante, c'est en tout cas tout ce que nous souhaitons !

Retour en France
Vol retour vers la France

Le protocole sanitaire en image

La première vidéo réalisée par Aéroport de La Havane se concentre sur le protocole sanitaire à l'arrivée à Cuba.
La seconde vidéo réalisée par le Ministère du Tourisme donne une panoramique complète d'un séjour et les protocoles appliqués dans les transports et les logements.

Cubania

Protocole sanitaire à l'aéroport de La Havane

Protocole sanitaire à l'aéroport de La Havane

covid, voyage cuba, aéroport

Cuba Autrement

Protocole sanitaire durant le séjour à Cuba

Protocole sanitaire durant le séjour à Cuba

Protocoles sanitaires dans les aéroports de Cuba face au covid19


Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi