Facebook Instagram Twitter

Les Tostones

Recette de l'accompagnement cubain par excellence

Auteur:
Editorial Cubania
-
27 août 2012

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Cubanía vous invite découvrir cette délice de la cuisine cubaine, les tostones, qui accompagnent souvent les plats traditionels cubains, ou sont servis pour grignoter en apéritif en siropant un cocktail.

Bananes plantains frites : cet ingrédient, qui fait parti de toutes les cartes en entrée des restaurants et paladares, est l'un de ceux qui ne peuvent pas manquer sur une table cubaine.

Les bananes plantains frites, appelées Tostones, plaisent tant que, comme le disent les Cubains, elles ne peuvent et ne doivent pas manquer lors des grandes réunions familiales. Le traditionnel repas du nouvel an, où tout le monde partage le porc cuit à la broche, le riz aux haricots noir et le tubercule est complété et amélioré par les toasts de bananes plantain-frites. Il est aussi possible d’inclure cet ingrédient avec de la viande, des boulettes de viandes, des crevettes… au bon gout de l’amateur pour une combinaison garantissant une saveur typiquement cubaine.

Ingrédients

Préparation 

Pour que les bananes plantains-frite restent bien douces. Après la première cuisson, les laisser baigner quelques minutes dans l’eau salée et les faire sécher ensuite dans une serviette qui absorbera l’eau. Recommencer ensuite le même processus.


Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi