Facebook Instagram Twitter

Festival de danse en paysage urbain

Un Festival de danse contemporaine qui fait bouger la Vieille Havane

Auteur:
Omar González
-
26 mars 2019

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Un festival qui mêlerait la musique, la danse et l’architecture ? La Havane l'a inventé. Ce festival de danse rassemble à Cuba des danseurs venus des cinq continents qui se produisent dans des espaces ouverts du centre historique de La Havane. Le but est de célébrer l’unité dans la diversité en mélangeant les nationalités, les genres, les styles et les arts.

Tout public amateur de la danse et l'architecture. Pour profiter du centre historique de La Vieille Havane et de l'art de la danse à Cuba.

Quand la danse envahit les rues de la Vieille Havane

Tous les ans, au mois d’avril, avec l'arrivée du printemps, débute le Festival de danse en paysage urbain « La Vieille Havane, une ville en mouvement » dans la capitale cubaine. Soutenu par le Ministère de la Culture de Cuba et organisé par le Bureau de l’Historien de la ville de La Havane avec la compagnie de Danse Teatro Retazos. Ce festival a pour objectif de mélanger l’architecture et l’histoire de la Havane avec différents styles de musique et de danse ethniques du monde. L’idée étant de rapprocher le spectateur d'un ensemble de manifestations artistiques s'inspirant de l’histoire, de l’architecture et du design du quartier le plus ancien de la capitale et de renommée mondiale : la Vieille Havane.

Ainsi, Cuba, pays riche en traditions artistiques, notamment dans le domaine de la danse et de la musique, prête le centre historique de sa capitale aux arts de la danse. Cette ville-musée, de 500 ans d'histoire, se transforme le temps d'un festival en ville-spectacle. Durant une semaine, plus de mille artistes cubains et internationaux s’approprient les rues, les parcs, les places, les fontaines, les bâtiments et les autres espaces du centre-ville pour en faire la scène et les décors de leurs spectacles.

Un Festival devenu essentiel

Le Festival de danse en paysage urbain de La Havane, a été fondé en 1996. Selon Eugenio Chávez, coordinateur de longue date du festival, l’idée à l’époque était de favoriser une « interaction des danseurs de la Compagnie Teatro Retazos avec les anciens immeubles de la Vieille Havane ». Isabel Bustos, directrice de cette compagnie de danse contemporaine et gagnante du prix nationale de Danse de Cuba 2012, y a vu l'opportunité d’intégrer la belle architecture du centre historique havanais dans ses chorégraphies. Aujourd’hui, ce festival est l’un des événements le plus importants du calendrier culturel de La Havane, avec le théâtre Las Carolinas, siège de la compagnie Teatro Retazos, au centre de la programmation.

Au delà de la Danse : Art, Architecture et Urbanisme

Au cours des années, le Festival de danse en paysages urbains s’est étendu au-delà de la danse. La valeur du festival souligne l’importance plus général de concilier tout art avec son entourage urbain et architectural. Aujourd’hui, le festival regroupe donc une vaste gamme de manifestations artistiques : des expositions, concerts, présentations d’art-vidéo et performances qui mettent en avant les nouveaux talents cubains tout en se nourrissant de la richesse urbanistique de La Vieille Havane. En parallèle du festival, le Bureau de l’Historien organise des activités telles que des ateliers, cours, conférences et vidéos-projections, qui rendent ce festival plus participatif et ludique.


Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi