Facebook Instagram Twitter

La Vieille Havane

Merveille d’architecture coloniale espagnole

Auteur:
Stéphanie de Silguy & Géraldine Boitard
-
21 septembre 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

La Vieille Havane, classée patrimoine mondial par l'Unesco, avec ses rues tortueuses et ses bâtiments colorés à la splendeur un peu passée, sont la vitrine de la ville même. Si l'on tombe sous le charme du quartier, c'est grâce à son architecture mais surtout à son ambiance unique et tourbillonnante des allés et venus des Havanais, qui nous font vivre à leur rythme, le temps d'une balade.

Pour tous, les petits comme les grands. Pour découvrir la Vieille Havane, magnifique quartier en partie restauré et figurant au Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. La vue sur la vieille ville, du haut du clocher de la Basilique San Francisco de Asis, superbe ! 

De petites rues étroites, de magnifiques édifices coloniaux, de jolies places, de la couleur… La Vieille Havane, centre historique de la capitale, dispose d’un patrimoine architectural exceptionnel. Une partie a été restaurée sous l’impulsion de l’Unesco à partir de 1982. De nombreux bâtiments ont retrouvé leur splendeur et génèrent des profits grâce au tourisme, permettant de restaurer de nouveaux lieux. L’architecte responsable de la restauration, Eusebio Leal, veille à mettre au premier plan l’intérêt de La Havane et aborde les projets en fonction de leur intégration au sein de la communauté. Au-delà de l’aspect touristique bien présent, la Vieille Havane est un quartier populaire, vivant, avec ses écoles, ses bibliothèques, ses maisons de retraite, etc. Le plus important reste cependant à faire. Quelques pas au-delà de la partie restaurée conduisent vers de nombreuses façades en ruines et logements insalubres…  

Au niveau architectural, plusieurs styles cohabitent. Les édifices du XVI au XVIIème siècles témoignent de l’histoire coloniale du pays, on trouve également des bâtiments Art Nouveau remarquables, rue Cardenas, ou Art déco, tel le magnifique Edificio Bacardi, angle Monserrate et San Juan de Dios. Autour de la rue Obispo, le quartier rappelle Wall Street à New York, avec ses bâtiments construits en 1900-1930 pour accueillir les banques américaines, très présentes à l’époque.

Que faire ?

Pour visiter la vieille ville, le meilleur moyen reste de déambuler à travers les rues. Certains lieux sont incontournables, comme les quatre places principales : Plaza de Armas,la plus ancienne, construite en 1519, Plaza de la Catedral, Plaza San Francisco de Asis et Plaza Vieja. Certaines rues plus insolites méritent aussi le détour, comme la Calle de los Peluqueros (rue des coiffeurs). Il ne faut pas hésiter à pousser les portes des bâtiments, souvent libres d’accès, pour découvrir les patios telles la Casa de los Arabes ou galerie Carmen Montilla, rue Oficios.

Il y a également de nombreux musées, comme le Palacio de los Capitanes Generales (musée de la ville), le musée des beaux-arts, de la Révolution, le Castillo de la Real Fuerza ou encore les musées dédiés au rhum, Museo del Ron, ou à la religion afro-cubaine, Museo Orishas.

Certains endroits offrent enfin de magnifiques vues sur la ville, comme les clochers de la Basilique San Francisco de Asis ou de la Cathédrale. Plus original, la Camara Oscura sur la Plaza Vieja, ingénieux système de lentilles et de miroirs offrant un panorama à 360° en temps réel.

La Vielle Ville propose également de nombreuses sorties culturelles de qualité. Par exemple des concerts de musique classique sont régulièrement organisés à la Basílica San Francisco de Asis ou à l’Oratorio San Felipe Neri. Pour les amateurs de ballet ou opéra, assiter à une représentation au Grand Théâtre Alicia Alonso est indispensable.

Les Bonnes Adresses

Entre les visites, offrez-vous une pause gourmande. Au Café Bohemia sur la Plaza Vieja ou Color Café pour boire un verre. Les toits-terrasses de certains hôtels sont également une bonne option avec leurs jolies vues - Gran Hotel Manzana Kempinski, Iberostar Parque Central, Ambos Mundos, etc. Pour déjeuner sur le pouce, El Café ou le Café del Angel sont de bonnes adresses. Pour dîner, 5 Sentidos, El del Frente ou Jama sont des valeurs sûres.

Enfin voici quelques adresses shopping. Pour les classiques de l’artisanat local, rendez-vous à la Feria San Jose à l'Avenida del Puerto. Pour des achats plus originaux, quelques boutiques de qualité : Clandestina pour les vêtements ou objets, Piscolabis pour les objets et déco, Experimental gallery pour les affiches et photos, Taller experimental de grafica pour les œuvres gravées, Casa de los Abanicos pour les éventails personnalisables, Guayabera Habanera et ses chemises cubaines.


Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi