Facebook Instagram Twitter

La Havane

La surprenante

Auteur:
Stéphanie de Silguy & Géraldine Boitard
-
1 août 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

À l'occasion de ses 500 ans, la capitale s'est refait une beauté. Souvent qualifiée de « figée dans le temps », elle regorge pourtant d'une vie culturelle dynamique. Visitez ses quartiers touristiques, mais également ceux méconnus des circuits habituels, et partez à la rencontre de ses habitants et de sa culture, pour vivre une expérience authentiquement cubaine.

Cuba fut découverte par Christophe Colomb en 1492, mais ce n’est qu’en 1607 que La Havane en devint la capitale, elle bénéficiait d’une position géographique idéale pour profiter des richesses découvertes au Mexique. Son nom viendrait du chef indien Habaguanex présent sur les terres à l’arrivée des colons. La ville a changé de mains à plusieurs reprises entre les Espagnols et les Anglais, pour devenir une sorte de protectorat américain à la fin du XIXème siècle. C’est à cette époque que furent construits le Capitolio, réplique du Capitole de Washington et les édifices bancaires de la rue Obispo, supposés rappeler ceux de Wall Street. La prohibition de l'alcool des années 20 aux États-Unis fit de La Havane la destination préférée des riches Américains. Avec ses casinos, maisons closes et autres hôtels de luxe, elle était surnommée le « Las Vegas des Tropiques ».

Depuis le 8 janvier 1959, date de l’entrée triomphale de Fidel Castro dans la ville, elle semble être restée figée dans le passé : architecture coloniale et Arts déco, vieilles voitures américaines, absence de publicités ou de gratte-ciels… Son patrimoine architectural est exceptionnel. Une apparence trompeuse, car sa riche vie culturelle et artistique sont très dynamiques, La Havane est très animée et ne dort jamais ! Bars, restaurants, expositions, festivals de danse, de cinéma, de musique chaque jour à La Havane est une nouvelle découverte.

Avec une superficie totale de plus de 720 km2elle représente presque 7 fois la taille de notre capitale française. Souvent limité par les guides touristiques aux quartiers de la Vieille Havane, le centre historique classé patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco avec ses nombreux édifices du XVIème et XVIIème siècles, de Centro Habana, la populaire et surpeuplée avec ses immeubles délabrés, au quartier résidentiel du Vedado, considéré par certains Cubains comme le cœur de La Havane et au quartier aisé de Miramar, lieu de résidence des expatriés et des ambassades. Elle est pourtant composée de quinze municipios, des quartiers à l'identité et à l'énergie particulière qui font la singularité et la richesse de la ville.

Que faire ?

Les activités à la Havane ne manquent pas. En dehors des grands classiques - visites de musées des Beaux-Arts, de la Révolution, du rhum, fabriques de cigares -, on retrouve également une formidable vie artistique et culturelle, il est possible de profiter, par exemple, d'ateliers d’artistes ou bien d'une soirée typiquement cubaine en allant prendre l'apéro sur le Malecón ou en se rendant à un concert de jazz ou de salsa dans l'une des nombreuses salles ou cabarets de la Havane, telle la célèbre et fréquentée, Casa de la Música ou le fameux club de jazz, La Zorra y el Cuervo. Pour partir à la découverte d'un lieu prestigieux, rien de mieux que de se rendre à un ballet au Gran Teatro, et pour ceux intéressés par une soirée atypique, le bar Pazillo propose des soirées gay-friendly et des événements chaque jour différents.

La ville propose des festivals qui permettent d'apprécier la vie culturelle riche de la Havane et son ambiance unique. À découvrir par exemple le Festival de Jazz, qui permet de profiter de concerts qualitatifs à des prix exceptionnels ou encore La Biennale de La Havane, événement majeur d'art contemporain ayant lieu dans toute la ville. Il est également possible de s’imprégner de la culture cubaine en prenant des cours : salsa, rumba, religion afro-cubaine, dégustation de cigares. Chaque journée sera bien remplie !

Il faut cependant garder du temps pour déambuler dans la ville. À pied, en calèche, en coco-taxi ou en vieille décapotable : ces moyens de transport atypiques sont idéaux pour s’imprégner de l’ambiance et observer le quotidien des Cubains. Il est également possible de découvrir La Havane autrement, à pied ou en vélo, lors d'événements sportifs tels le Marabana ou Bicicletear La Habana, et ainsi sortir des circuits touristiques habituels pour rencontrer les Havanais des quartiers moins connus et pourtant authentiquement cubains.

Les Bonnes Adresses

Pour se loger, deux possibilités : les hôtels internationaux ou les casas particulares. Si les hôtels garantissent certains standards internationaux, le service laisse souvent à désirer. Les casas particulares, malgré un confort plus sommaire, permettent de profiter d’un meilleur service et d’échanges plus authentiques avec les Cubains. Quelques boutiques hôtels - Eclectico, La Reserva, Malecón 663, etc. - offrent également une alternative intéressante.  

Côté restauration les gastronomes apprécieront Cinco Sentidos ou Otramanera. Pour boire un cocktail au coucher du soleil rendez-vous à La Divina Pastora pour sa vue imprenable sur la ville.


Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi