Facebook Instagram Twitter

Trinidad

Un bijou colonial entre mer et montagne

Auteur:
Stéphanie de Silguy & Géraldine Boitard
-
1 août 2020

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Trinidad, la ville coloniale la mieux préservée de Cuba, profitez de ses couleurs chatoyantes lors de balades dans ses ruelles. Sa situation géographique idéale permet de profiter de plusieurs autres activités aux alentours : mer et randonnée sont au rendez-vous !

Pour tous ceux qui aiment les villes historiques et la nature. Pour l'architecture coloniale parfaitement conservée et la nature environnante. Les ateliers d'artisanat.

Située sur la côte sud de Cuba, dans la Province de Sancti Spiritus, à 300 km au sud-est de la Havane, Trinidad a été créée en 1514 par le conquistador Diego Velázquez, fondateur des villes de Baracoa et Bayamo, à l’ouest de Cuba. Aujourd’hui, Trinidad est la ville coloniale la plus célèbre et la mieux préservée de Cuba. Si c’est grâce aux mines d’or que la ville prospère dans un premier temps, c’est plus tard, au XIXe siècle, avec le commerce du sucre et des esclaves, que Trinidad connaît véritablement son apogée. La ville, restée en marge du développement industriel de l’île, s’est relativement peu étendue depuis l’âge d’or de la culture de la canne à sucre.

Que faire ?

Inscrit au patrimoine de l’Unesco depuis 1988, le magnifique centre-ville historique a récemment été entièrement rénové. Ses petites rues pavées, bordées de maisons coloniales colorées et de galeries d’art, ont un charme fou ! N’hésitez pas à déambuler, notamment le soir, où des groupes de musiques animent les rues piétonnes mais également à aller déguster une canchánchara, apéritif local, sur l'un des roof-top de la ville ou de la Plaza MayorSituée en plein cœur du centre historique, elle fut construite en 1856. Très harmonieuse, la place est une petite oasis de fraîcheur, avec ses jolis parterres entourés de grilles en fer forgé et de palmiers royaux. La statue de la Muse Terpsichore, au centre de la place, symbolise la danse et la musique si chères aux Cubains. Les demeures de la Plaza Mayor furent construites par des magnats de l’industrie sucrière des XVIIIe et XIXe siècles. Aujourd’hui, la plupart accueillent des musées.

Trinidad c’est aussi des montagnes et la plage à seulement quelques kilomètres ! À 5 km, le Parque El Cubano, à 9 CUC l’entrée, est une réserve naturelle classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Un sentier de randonnée Las Huellas de la Historia de 3,6 km mène à la cascade Javira, où vous pourrez faire un petit plongeon. Le parc est également riche en vestiges de la période coloniale et de l’esclavagisme, dont un ingenio, une raffinerie où travaillaient les esclaves.

Un petit détour par la vallée Los Ingenios est également vivement conseillé. Au XIXe siècle, cet endroit était le centre névralgique de l’activité sucrière cubaine. Avec le déclin de l’industrie sucrière, les ingenios sont laissées à l’abandon. Ces anciennes sucreries sont aujourd’hui les mieux conservées des Caraïbes.

Enfin, perché à 700 mètres d’altitude dans la Sierra del Escambrayle Parc naturel de Topes de Collantes est le paradis des amoureux de la nature. Il est sillonné de plusieurs chemins de randonnée traversant des paysages luxuriants avant de déboucher sur des cascades et des piscines naturelles. Et pour ceux qui ne peuvent pas se passer d’une baignade dans la mer, la Péninsule d’Ancón déroule ses belles plages de sable blanc sur une douzaine de kilomètres. La plage est publique mais il faudra débourser 2 CUC pour louer un parasol ou un transat. Comptez 6 CUC en taxi pour vous rendre à Playa Ancón depuis le centre le Trinidad. Il est également possible de profiter d’une journée d’excursion en bateau au départ de la Marina de Playa Ancón.

Les Bonnes Adresses

Ne manquez pas l’Iglesia Parroquial de la Santísima Trinidad, la Casa de la Música, la Casa de los Conspiradores, le Palacio Brunet qui abrite le Museo Romántico, ou encore le Palacio Cantero où vous trouverez le Museo de Historia Municipal. Autre passage obligée : monter sur les terrasses du Musée national de la lutte contre les bandits pour profiter de la vue magnifique sur la ville, entre les montagnes et la mer.

Trinidad propose un vaste choix de casas particulares d'architecture et de style colonial 100% authentiques. Il est déconseillé de choisir un hôtel car ils sont chers et les chambres souvent vétustes.


Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi